France | Le prêtre Denis Tassé condamné à 10 mois de sursis pour agressions sexuelles

oui

Pédocriminel En liberté

La congrégation a indiqué dans un résumé du procès que quatre victimes étaient connues
Un ancien prêtre de Calgary, en Alberta a été condamné pour agressions sexuelles sur mineurs par le tribunal correctionnel de Bordeaux, en France.

Le prêtre Denis Tassé a été condamné le 8 octobre dernier à 10 mois de prison avec sursis et a reçu l’interdiction de travailler avec des mineurs pendant 10 ans, a indiqué vendredi la congrégation des Légionnaires du Christ à laquelle il appartenait.

Il devra également justifier à vie son domicile, et ce deux fois par an, pour le Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (FIJAIS) du ministère français de la Justice.

La congrégation a indiqué dans un résumé du procès que quatre victimes étaient connues lors d’un pèlerinage qui s’était déroulé en Italie et en France en 2019.

Il a précisé:

«Dès la connaissance des faits, la congrégation des Légionnaires du Christ avait suspendu le P. Denis de toute activité en contact avec des mineurs»

L’homme d’Église a travaillé au Canada, aux États-Unis, au Mexique et en France de 2015 à 2019.pretre

Les Légionnaires du Christ, qui ont invité les victimes d’actes similaires à porter plainte ont souligné:

«La congrégation reconnaît avec douleur et honte les actes commis. Elle réprouve toute atteinte contre des mineurs, contraire aux valeurs chrétiennes et à ses principes d’éducation»

Une enquête canonique est également en cours, dont les résultats seront présentés à la Congrégation de la doctrine de la foi, au Vatican.

Les Légionnaires du Christ ont fait face à plusieurs scandales dernièrement, alors qu’ils ont dû justifier de l’apparition de leur nom dans les Pandora Papers, publiés plus tôt ce mois-ci, après avoir reçu des dons de deux trusts mentionnés dans l’enquête.

Un autre prêtre de leur congrégation a également été visé en septembre par des allégations d’inconduite rapportées à l’Archidiocèse de New York.

La condamnation du prêtre Tassé est d’ailleurs survenue quelques jours après un rapport de la Commission indépendante sur les abus dans l’Église, qui a dévoilé que près de 216 000 mineurs avaient été victimes de violences sexuelles au sein de l’Église catholique de France depuis 1950.

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp