Wanted Pedo VS Médias de masse

non

Comment Wanted Pedo fait face aux merdias unifiés derrière le lobby pédo.
Le troisième procès de l’atroce affaire Outreau se termine sur l’acquittement annoncé, à l’avance par tous les médias de masse de Daniel Legrand.

Cette triste mascarade judiciaire a donné lieu à un festival d’amnésies sélectives et collectives, d’extinction de voix, de larmes de crocodiles et d’aveux extrêmement détaillés mais pourtant tous « inventés de toute pièces » de la part des différents individus incriminés.

Sans compter les nombreux témoins clés qui ne seront même pas questionnés sur Daniel Legrand !!!… (que cela soit par les avocats de la défense, des parties civiles ou du président).

Nous retiendrons le courage des victimes, aujourd’hui majeurs, venus chercher sans vraiment y croire une reconnaissance de leur souffrance et des horreurs qu’ils ont vécu, hélas en vain…

Pour autant, ce procès d’Outreau était le premier à se dérouler à l’ère de l’Internet généralisé.

Cela change tout et lève le voile sur les pratiques du principal acteur de terrain de l’affaire Outreau : les médias de masse.

Des membres de l’association Wanted Pedo (tous bénévoles), ont pu assister à toutes les audiences et produire des comptes-rendus fidèles à ce qui s’est vraiment dit entre les murs du tribunal de Rennes.

D’ailleurs nous vous invitons tous à en faire l’expérience lors d’un futur procès proche de chez vous pour comprendre comment la justice fonctionne, et pour se rendre compte que ce ne sont que des hommes arrogants, sûrs de leur pouvoir exorbitant, et revêtus d’une robe noire sur une estrade…

Hélas, cela se résume tristement et uniquement à ça…

Ainsi, à la lecture comparée de nos articles et de ceux des médias vous pourrez vous rendre compte de l’immense fossé qui sépare le bruit médiatique ambiant et la vérité des audiences. Ce bruit médiatique a commencé en “mode matraquage” bien avant le début du procès, et se poursuivra hélas encore longtemps avec cet acquittement qui enfoncera encore un peu plus le clou pour décrédibiliser la parole des enfants victimes de crimes sexuels.

Nous ne citerons ici qu’un seul exemple de grossière manipulation de la part des « journalistes » qui n’ont pas grand-chose à voir avec la déontologie du « journalisme ».

Dimitri Delay : « A un moment donné, va quand même falloir que la justice se remette en question » (suivi d’un gros blanc dans la salle…)

avt_stephane-durand-souffland_56941-5414748

 

Transcription du journaliste du Figaro Stéphane Souffland-Durand :
Twitter : @DurandSouffland
 
« Il serait temps de se remettre en question », lâche Dimitri Delay, dans une formule étrangement ambivalente. »
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/06/01/01016-20150601ARTFIG00251-outreau-pour-la-premiere-fois-un-des-enfants-delay-reconnait-avoir-accuse-a-tort.php

Et oui, il suffit d’oublier un mot (épidémie d’amnésie sélective, contagieuse semble-t-il)… C’est si facile… C’est fin et ça se mange sans faim… Bon appétit… Avant de vomir…

Nous remarquerons en passant que M. Stéphane Souffland-Durand est le coauteur d’un livre avec Me Dupont-Moretti l’avocat « star » des acquittés d’Outreau. Vous noterez le titre sur lequel on a rien à redire (le font-ils exprès ?…).

livre-souffland-durand-dupont-moretti1-8283988
dupond

 

Wanted Pedo VS tous les médias de masse en fait…

Cet article à pour objet les attaques de cette même presse à l’encontre de notre association.

Ainsi « Wanted Pedo » a été citée plusieurs fois par des médias de masse et nous allons reprendre les propos tenus (en italique) et leurs auteurs.

Souvent nous nous contenterons de surligner en gras les tournures partiales et les éléments tout simplement faux.

En introduction nous rappelons qu’aucun média de masse n’a souhaité interviewer ou questionner le président de l’association Wanted Pedo, pourtant présent tous les jours pendant les trois semaines du procès.

A vrai dire on s’en fiche pas mal car ça fait longtemps qu’on ne les lit plus et qu’on ne compte plus sur ces torchons, qui sans les subventions payées par nos impôts seraient déjà tous en faillite et disparus.

Pour autant quand ils parlent de nous on tend l’oreille et on n’est pas déçus… ni surpris d’ailleurs…

Après avoir pris connaissance de tout cela, nous vous invitons à exprimer à chacun d’eux le fond de votre pensée sur les réseaux sociaux par rapport à leurs écrits.

Écrits qu’ils se doivent d’assumer en acceptant les critiques et en y répondant point par point de manière argumentée.

Nos demandes de droit de réponse sont évidemment restées lettre morte…

Nous nous contenterons donc de ce droit de réponse, en mode tir groupé.

Voici donc un florilège des citations concernant Wanted Pedo avec les liens, les auteurs et comment vous pouvez les contacter afin de leur exprimer votre sentiment sur la qualité de leur travail.

Ceci n’est bien sûr pas exhaustif et ne tient pas compte des télévisions, radios et presse écrite papier qui sans doute ont également joué le jeu de la calomnie commanditée.

 

20 mai 2015 : Le grand méchant autocollant
Charlotte « GHB » Piret (on vous expliquera un peu plus loin pourquoi GHB)
Twitter : @ChPiret
Facebook: https://www.facebook.com/charlottepiret.franceinter
Contact: http://www.franceinter.fr/contact/75567
Google+ : https://plus.google.com/112308509384747351335
http://www.franceinter.fr/blog-recits-daudience-du-proces-outreau-wanted-pedo-et-ses-affichettes

charlotte-piret1-7241536
L’article donne globalement l’image d’adolescents mal élevés qui n’ont pas leur place au procès et qui se font taper sur les doigts par l’instituteur… euh… pardon par le président du tribunal.

L’article pointe du doigt un sticker collé sur un cendrier-poubelle du coin fumeur du tribunal qu’un avocat de la défense s’est empressé de décoller pour l’apporter au président en chouinant que les gens de Wanted Pedo ils sont vraiment trop méchants…

Effectivement l’ambiance de cour d’école était au rendez-vous…

On passera sur l’épisode où devant le tribunal un des avocats de Daniel Legrand (Me Vigier) après avoir été arrogant : “Les gens comme vous, je les met dans une case et je les méprise ” a ensuite menacé Maxime d’appeler les gendarmes car il était… mal garé…

Oui, oui, vous avez bien lu… hélas nous n’avons pas la vidéo du moment ou Max sort de la voiture pour lui dire qu’il n’y a pas de problème, et que l’avocat a fait « pschitt » comme dirait l’autre… ça vous aurait bien fait rire…

Bref notre présence dérange… Et on comprends bien pourquoi…

Hugues Vigier (encore lui), un des quatre avocat « bon samaritain » de Daniel Legrand, sans doute euphorisé par l’acquittement se lâche même sur le perron du tribunal en pleine conférence de presse :

« moi je me demande comment vous êtes payez pour emmerder le monde ici pendant trois semaines », CQFD !

 

Et oui, la justice est rendu au nom du peuple, pour le peuple et est intégralement payée avec NOS impôts.

Mais quand ce même peuple, qu’ils méprisent visiblement profondément vient simplement regarder et constater ce qu’il se passe, alors là, ça coince, ça couine, ça geint, ça fait le beau et ça se dégonfle…

Du haut de leur impunité et de leur arrogance crasse ces gens n’ont toujours pas compris que le peuple les regarde et les juge.

 

21 mai 2015 : L’épisode de l’expulsion
Catherine Fournier
Twitter : @cathfournier
Google+ : https://plus.google.com/108450635284702516517/posts
Viadeo: http://www.viadeo.com/fr/profile/catherine.fournier1915
catherine-fournier1-9429503
Marie-Violette Bernard
Twitter : @MVBernard
Linkedin: https://www.linkedin.com/pub/marie-violette-bernard/46/102/9a2
marie-violette-bernard1-9953370
Christophe Rauzy
Twitter : @C_Rauzy
Google+ : https://plus.google.com/115245203826369989796/posts
Linkedin: https://www.linkedin.com/pub/christophe-rauzy/34/12a/281
rauzy-christophe1-1099234
Benoît Zagdoun
Twitter : @BenoitZagdoun
Facebook: https://www.facebook.com/benoit.zagdoun
Google+ : https://plus.google.com/114882101495554052090/posts
benoit-zagdoun1-1954071

« Les esprits s’échauffent. Un homme, membre de l’association Wanted Pedo, a été évacué de la salle d’audience après avoir crié “c’est un pédophile” à l’adresse de Daniel Legrand. »
http://www.francetvinfo.fr/societe/justice/affaire-outreau/proces-outreau-suivez-en-direct-la-troisieme-journee-d-audience_914337.html

Et oui, un individu a effectivement dit ça et s’est fait viré du tribunal… sauf que personne ne le connaît et qu’il n’est pas membre de Wanted Pedo. Quelqu’un est-il en capacité de fournir son identité d’ailleurs ?…

Mais ça, les « journalistes » s’en fichent pas mal et ont bien flairé le coup pour reprendre la calomnie et essayer de nous mettre ça sur le dos.

Charlotte « GHB » Piret reprend la source inconnue de Twitter :
Depuis le début des débats, le fils du couple Delay, Jonathan Delay, est accompagné de l’association controversée* «Wanted Pedo». (…) « Les avocats de la défense se plaignent d’être menacés du regard par deux membres de l’association Wanted Pedo». L’un des membres de l’organisation aurait été évacué de la salle.

*NDWP : Controversée par qui ?

#Outreau Un des représentants de l’association Wanted Pedo est expulsé de la salle après qu’il ai dit: “c’est un pédophile, c’est normal”
http://www.liberation.fr/direct/element/lassociation-wanted-pedo-perturbe-le-proces-outreau_7825/

 

Cette chère Charlotte Piret met en avant (bandeau de son profil Facebook et Google+) une photo mystérieuse d’un détail du clavier d’ordinateur banal (azerty) où figure les lettres GHB en recadrant bien a dessein.

fb-charlotte-piret-ghb-21-9589807

 

fb-charlotte-piret-ghb1-4848485

 

g-charlotte-piret-ghb1-4123414

 

Cela est peut-être un hommage à sa drogue préférée l’acide gamma-hydroxybutyrique plus communément connue sous le nom de GHB.

Une journaliste junkie me direz vous, et alors c’est pas un scoop…

Sauf que le GHB est aussi connue pour être la « drogue du viol » ou plutôt la « drogue des violeurs » qui l’utilisent en droguant à leur insu des victimes (dans un verre offert par exemple), afin qu’elles soient complètement shootées et surtout qu’elles ne souviennent pas du viol, ou qu’elles aient la vague impression d’avoir été consentant(e).

On laissera à Charlotte le soin de nous expliquer sa délicatesse d’afficher cela publiquement alors qu’elle couvre un procès de pédocriminalité et que cette drogue (et d’autres) sont souvent utilisées sur les enfants victimes de viols pour brouiller leurs souvenirs et éviter qu’ils puissent parler de manière cohérente.

 

Ouest France, où nos demandes de connaître l’auteur(e) n’ont pas reçu de réponses.
« L’association Wanted Pedo sous surveillance
Après cet incident, le président de la cour d’assises des mineurs a mis en garde un représentant de l’association Wanted Pedo, lui demandant de ne plus regarder en direction de Daniel Legrand. (…) Mercredi, Wanted Pedo, qui se présente comme une association de lutte contre la pédocriminalité, avait créé un incident en collant des autocollants et des tracts devant la salle d’audience. Ils avaient été vite retirés, à la demande des magistrats. »
http://www.ouest-france.fr/affaire-doutreau-un-spectacteur-expulse-de-la-salle-daudience-3417374

 

30 mai 2015 : les fantômes du peuple
Encore un(e) journaliste anonyme…
« Mais ce sont ces “aveux” et les convictions des enfants devenus grands qui animent quelques dizaines de personnes convaincues de la “culpabilité des acquittés”, qui hantent les couloirs de la cour d’assises depuis le début de l’audience le 19 mai. Des jeunes siglés “Wanted Pedo”, des militants véhéments sur les réseaux sociaux, dont une femme, appelée à la barre, qui a accueilli plusieurs des enfants Delay. »
http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/2015/05/30/outreau-la-redite-rennes-jusqu-la-nausee-d-un-vertige-judiciaire-735331.html

 

2 juin 2015 : allez pleure ! pleure je te dis !
Eric “NRJ12” Dussart
Twitter : @E_Dussart
Facebook : https://www.facebook.com/DSTF4
eric-dussart1-5938631
« Les larmes des acquittés d’Outreau n’ont pas atteint les obsédés du complot
(…) On étouffe dans cette salle. Trop de douleurs, trop de rage et de chagrin. Sauf les militants obsédés du réseau pédophile à tout prix qui accompagnent les enfants Delay et se moquent doucement. »
http://www.lavoixdunord.fr/region/les-larmes-des-acquittes-d-outreau-n-ont-pas-atteint-ia0b0n2862941

 

3 juin 2015 : bientôt le point Godwin !
Elise « Miss AOC » Godeau
Twitter : @EliseGodeau
Facebook :
julie-saulnier1-3510487
« Bien qu’ils ne soient pas partie civile, des militants de Wanted Pedo – qui partagent certaines idées d’Alain Soral – sont présents dans la salle. »
http://www.liberation.fr/societe/2015/06/03/outreau-plaie-a-retardement_1322432

Miss AOC Touraine région Centre Val de Loire 2011 est apparemment un bon tremplin pour devenir journaliste… Titre qu’elle portait encore fièrement il y a moins d’un an, la grande classe quoi !…
http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Communes/Montrichard/n/Contenus/Articles/2014/08/23/Un-bon-cru-pour-les-Estivales-2021050

 

4 juin 2015 : grrr !
Julie Saulnier
Twitter : @LilieSaulnier
Linkedin : https://www.linkedin.com/in/juliesaulnier
julie-saulnier1-8368432
« Les enfants Delay sont entourés par des gens qui entretiennent cette haine“, déplore l’avocat général en faisant référence notamment à l’association controversée* Wanted Pedo qui accompagne Dimitri, partie civile dans ce procès. »
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/outreau-l-avocat-general-demande-l-acquittement-de-daniel-legrand_1686407.html

*NDWP : Encore une fois, par qui sommes-nous controversés ?

 

5 juin 2015 : Ils sont vraiment trop méchants !
Camille Allain
Twitter : @CamiAllain
camille-allain1-8222882
« D’abord applaudi par la majorité des badauds, le fils Legrand a ensuite été sifflé par des militants très remontés, dont l’association Wanted Pedo, qui a assisté à l’ensemble des débats depuis trois semaines. »
http://www.20minutes.fr/rennes/1624687-20150605-video-outreau-ambiance-electrique-rennes-apres-acquittement-daniel-legrand

Noémie Schultz
Twitter : @noemieschulz
noemie-schultz1-3781913
« Des associations révisionnistes qui créé des tensions.
Car pendant trois semaines, c’est dans un climat souvent très tendu qu’ont eu lieu les débats. Le président l’a lui-même souligné, regrettant une ambiance nauséabonde. La faute notamment à la présence dans la salle de nombreux membres d’une association convaincus de la culpabilité de Daniel Legrand fils et d’autres acquittés d’Outreau.
(…)”Il y a des craintes”. C’est ce qui a poussé Me Berton, l’avocat de Daniel Legrand à réclamer un renforcement des mesures de sécurité pour le verdict. “Ce procès était voulu par certain. On est venu nous dire qu’il y avait une autre vérité que celle d’Outreau, celle qui a été rendue. Et si c’est toujours la même vérité, parce qu’il n’y en a qu’une, si elle est prononcée une nouvelle fois, après Paris, après Saint-Omer, on peut craindre que ces énergumènes, qui sont soutenus par des mouvements assez curieux, puisse troubler la quiétude de la justice et le palais de Justice de Rennes. J’espère que non, mais il y a des craintes”, confie-t-il. Des policiers en renfort. 25 policiers devraient donc être mobilisés dans le palais et aux abords. »http://www.europe1.fr/faits-divers/la-securite-renforcee-au-dernier-jour-du-proces-outreau-1351422

Berton qui réclame des mesures de sécurité pour le verdict, hallucinant, 25 policiers rien que ça !
À l’ouverture des portes, ils nous comptaient discrètement, on a pu les attendre se parler dans les talkie-walkies : “ils sont huit tee-shirts noirs”, on était 10 au final … ainsi que d’autres militants ou soutiens des victimes.

Catherine Fournier
Twitter : @cathfournier
Google+ : https://plus.google.com/108450635284702516517/posts
Viadeo: http://www.viadeo.com/fr/profile/catherine.fournier1915
« Depuis le début du procès, Dimitri Delay est accompagné par une garde rapprochée composée par des membres de l’association Wanted Pedo, qui assure lutter contre la pédocriminalité et distribue des tracts dans le palais de justice. Ils s’inscrivent dans la mouvance des “révisionnistes”, qui contestent la vérité judiciaire d’Outreau et les 13 acquittements.(…)Lors des suspensions d’audience, ils interpellent régulièrement les journalistes et les avocats de la défense pour les provoquer. Dans la salle d’audience, ils jettent des coups d’œil hostiles dans le box de l’accusé. Excédés, les avocats de Daniel Legrand signalent ces agissements au président de la cour, Philippe Dary. Un des jeunes individus se lève alors et crie : “C’est normal, c’est un pédophile !” Il est définitivement exclu. Ces individus vont néanmoins continuer leurs provocations à l’extérieur de la salle jusqu’à la fin du procès, perturbant, avec les mêmes insultes, la sortie du tribunal de Daniel Legrand et de ses avocats, après l’acquittement, vendredi 5 juin. »
http://www.francetvinfo.fr/societe/justice/affaire-outreau/outreau-les-temps-forts-du-troisieme-proces_934849.html

NDWP : Maxime a interpellé Moretti en début du procès une seule fois et non régulièrement :

La vidéo immanquable est ici.

Quel pitre ce Eric DUPOND (de son vrai nom).

 

Lucie Soullier
Twitter : @LucieSoullier
Linkedin: https://www.linkedin.com/pub/lucie-soullier/51/17/a39
Viadeo: http://www.viadeo.com/fr/profile/lucie.soullier
http://communaute.lexpress.fr/journaliste/lucie-soullier
lucie-soullier1-7415841
Florence Aubenas
Courriel: aubenas.f@gmail.com
Twitter : @coqbrueyre
Facebook : https://www.facebook.com/pages/Florence-Aubenas/314880593733
florence-aubenas1-6094104
« Outreau : trois semaines dans l’ombre des « révisionnistes »
(…) Pêle-mêle, des conspirationnistes d’extrême droite, des associations pour enfants, des allumés du missel, des journalistes ou des déçus de la justice y rêvent bruyamment de revanche. (…) Ils ont tout fait pour qu’on les remarque, dès le début, petite troupe de jeunes gens en tee-shirts noirs et aux regards furieux, massée dans le hall pour insulter qui passe, journaliste ou avocat de la défense. (…)
Honneur, force et Quenel plus
Au deuxième jour, le président Philippe Dary doit sortir un grand barbu qui s’agite en invectivant l’accusé dans le box. Un jeune homme à côté de lui promet de tenir ses troupes. Il se présente : chauffeur poids lourd, entraîneur de boxe et président de Wanted Pedo, association fondée en juin 2014, « par devoir, à cause de l’omerta ». Sur son site Internet, la collecte en faveur de Dimitri Delay, un des quatre frères victimes dans l’affaire d’Outreau, s’affiche comme la grosse opération du moment, un RIB à l’appui coiffé de la devise : « honneur, force et courage ». « Quelqu’un m’a dit que ça faisait extrémiste », s’étonne le président de l’association. Certaines vidéos sur le dossier sont, elles, mises en ligne via « Quenel Plus », en référence à Dieudonné. »
http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/06/05/outreau-trois-semaines-dans-l-ombre-des-revisionnistes_4648609_3224.html

Une précision s’impose … en 3 semaines, nous n’avons jamais insulté Daniel Legrand, ni sa famille, ni les avocats, ni les journalistes (même si ce n’est pas l’envie qui nous manquait, nous savons nous tenir). Les “tee-shirts noirs” étaient les membres de l’association, nous n’étions pas seuls à ce procès, d’autres citoyens ou militants étaient présents que nous ne connaissions pas.

On remarquera que Florence Aubenas s’était déjà illustrée par un livre rempli de mensonges sur l’affaire Outreau. Encore une fois rien à redire sur le titre…
http://www.village-justice.com/articles/MEPRISE-Les-mensonges-Florence,19584.html
http://blogs.mediapart.fr/blog/jacques-cuvillier/100515/outreau-pourquoi-florence-aubenas-t-elle-menti
http://journal.alinareyes.net/2015/06/09/le-livre-ignoble-de-florence-aubenas-sur-outreau/
livre-aubenas1-9700193

Encore un(e) héroïque journaliste anonyme…
« À noter qu’une poignée d’activistes de l’association Wanted Pedo a perturbé les prises de parole des avocats, ce qui a déclenché la colère de la défense comme des parties civiles. »
http://www.ouest-france.fr/affaire-doutreau-video-daniel-legrand-justice-ete-rendue-3456210

Alexandra Turcat :
Twitter : @alexandraturcat
« Dimitri n’est pas là pour entendre le verdict. Entouré tout au long du procès, comme par des gardes du corps, par les militants d’un groupuscule baptisé « Wanted Pedo ».
http://blogs.afp.com/makingof/?post/trois-semaines-avec-les-fantomes-d-outreau
alexandra-turcat1-9713269

Au final, il est facile de constater la sociologie des journalistes présents à Outreau 3:
– une cohorte de jeunes débutantes envoyées en mission commandée,
– quelques journalistes locaux trop heureux qu’il se passe enfin quelque chose à Rennes qui fasse l’actualité au niveau national
– et deux « vétérans » mouillés jusqu’au cou dans l’affaire Outreau par leur livre…

Visiblement les « journalistes » savent bien que cette affaire pue depuis le début et préfèrent refiler la patate chaude plutôt que de s’impliquer…

Comme on les comprend…

Conclusion

Les moyens mis en œuvre par l’ensemble des médias de masse présents afin de décourager les gens de nous rejoindre démontrent que nous sommes sur la bonne voie.

Nous étions bien les intrus dans ce petit entre-soi macabre.

A la réflexion, nous étions même les seuls journalistes dignes de ce nom.

Pour une association naissante, sans moyens et composée uniquement de bénévoles, c’est un immense succès et surtout le signe que nous appuyons là où ça fait très, très mal.

On peut même parler objectivement d’une panique générale de la part des commanditaires de ces « journalistes ».

La peur change de camp !

Actualisation du 17/06/2015

Nous avions oublier un article que M. Stéphane “grillados” Souffland-Durand avait jugé bon de faire dans le Figaro.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/05/19/01016-20150519ARTFIG00078-affaire-d-outreau-les-arguments-des-revisionnistes-passes-au-crible.php

Il débute ainsi:

“Un petit groupe de militants jusqu’auboutistes de la cause de l’enfance maltraitée entreprend, depuis décembre 2005, d’accréditer l’idée, à mots plus ou moins couverts, que les 13 acquittés d’Outreau ne sont pas innocents.”

Wanted Pedo ayant été créée il y a à peine un an, l’association ne se sent pas concernée et confirme effectivement que le milieu complotiste est fourni en personnes étranges pour ne pas dire plus…

Il faut aussi noter que le milieu des associations subventionnées et nombreuses n’a pas brillé par ses résultats au cours des dernières dizaines d’années en France et nous sommes polis au regard des sommes investies.

Nous réitérons le fait que nous sommes des citoyens, pères et mères de familles, frères, sœurs, fonctionnaires, entrepreneurs, jeunes et vieux.

Avec juste notre temps et notre motivation pour offrir une monde sans violence à nos enfants.

Bisous de la part de toute l’équipe et bonne fin de carrière au figaro, si ce journal survit jusqu’à votre retraite.

avt_stephane-durand-souffland_56941-5414748journaliste du Figaro Stéphane Souffland-Durand :
Twitter : @DurandSouffland

livre-souffland-durand-dupont-moretti1-8283988
dupond

 

Actualisation du 19/06/2015 :

Le pauvre Camille Allain (@CamiAllain) s’est plaint (par un message privé sur Fb) de nos « méthodes » arguant qu’en publiant sa photo, nous violons sa vie privée et la propriété intellectuelle de la photographie utilisée.

Écoutez donc l’appel téléphonique entre Maxime et Camille, que dire…

Nous n’épiloguerons pas sur les éventuelles excuses qu’il aurait du nous faire, l’éventuel droit de réponse qu’il aurait pu nous proposez dans 20 minutes (Rennes) ou encore son propre mea culpa spontané dans ses propres colonnes.

Il avait du sécher les cours d’éthiques à l’école de journalisme, ah mais non suis-je bête, y en a pas…(au hasard mais je vais pas me taper tous les cursus des écoles de journalisme). http://www.iscpa-ecoles.com/Cycle-Mastere-Professionnel-en.html

Si y a un motivé pour compter le nombre de modules « éthique » ou « déontologie » dans toutes les écoles de journalisme de France (14), ce sera avec grand plaisir. http://www.cnmj.fr/basedocumentaire/ecoles-journalisme-reconnues/
camille-allain1-8222882Nos méthodes donc il a du mieux les comprendre lorsque le président de l’association l’a appelé personnellement afin d’éclaircir quelques points pour la plupart cités dans l’actualisation du 17/06/2015 ci-dessus.

Nous relèverons le culot (au minimum) de cet individu, visiblement déconnecté des réalités, a priori pas présent durant les trois semaines du procès et qui s’est sans doute contenté de répéter docilement ce qu’un(e) collègue avait du lui rapporté.

D’où sa « surprise » quand nous prenons légitimement un droit de réponse à ses mensonges qui salissent notre association, l’obligeant à assumer la responsabilité qu’engage une signature en bas d’un article de presse (honnêteté que d’autres n’ont même pas).

Nous l’invitons à lire les compte rendus des audiences que nous avons rédigé s’il souhaite a posteriori bien faire son métier de journaliste et mettre (un peu) les mains dans le cambouis. Courage, parfois la réalité ça ne sent pas bon mais ça fait grandir.

Mais suis-je bête ! Camille est un journaliste et comme tous les journalistes en France il n’a pas du tout le temps de s’intéresser en profondeur aux sujets sur lesquels il écrit…

Bisous de la part de toute l’équipe Wanted Pedo, on aurait pu mettre des photos de ta copine mais tu vois ce ne sont pas nos méthodes…

PS : Tu est jeune, profites-en il est encore temps de changer de métier… ou de camp…

La liste des comptes Twitter des “journalistes” cités qui seront heureux de répondre à toutes vos questions, remarques, etc :
@DurandSouffland @E_Dussart @ChPiret @cathfournier @MVBernard @C_Rauzy @BenoitZagdoun @LilieSaulnier @EliseGodeau @CamiAllain @LucieSoullier @coqbrueyre @alexandraturcat @noemieschulz

Pour mémoire les 10 devoirs du journaliste selon leur propre code de déontologie : Note 03/10, recalés ! (en étant gentils…)

  1. Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité (non)
  2. Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique (non)
  3. Publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents (non)
  4. Ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents (non)
  5. S’obliger à respecter la vie privée des personnes (oui)
  6. Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte (non)
  7. Garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement (oui)
  8. S’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information (non)
  9. Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs (non)
  10. Refuser toute pression et n’accepter de directives rédactionnelles que des responsables de la rédaction. (ben ça…)

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp