Sénégal | Viols répétitifs sur mineurs à Mbao : Brice Theret arrêté et écroué en France

non

Brice Theret a profité de son voyage au Sénégal pour satisfaire sa libido de pédocriminel
Un monstre s’était déguisé en humaniste. Brice Theret a profité de son voyage au Sénégal pour violer des mineurs âgés entre 11 et 14 ans, dans un centre de l’Adtp “Eléments terres”

Actualisation du 29 octobre 2021 :

Abus sexuels, pedopornographie sur des mineurs à Keur Massar ! 8 victimes de Brice Theret identifiées !
Selon le quotidien Libération dans sa parution du jour :

« Il ressort de l’enquête que l’une des victimes, F.G., a été violée à plusieurs reprises par l’humanitaire. Après l’avoir dépucelée, le mis en cause a tourné avec elle un film pornographique, lui donnant une somme de 8 000 F CFA. C’est d’ailleurs, la raison pour laquelle, le délit de pédopornographie a été retenu contre lui ».

Brice Theret a été mis en examen en France puis écroué pour agressions sexuelles sur des mineurs de moins de 15 ans, viols sur mineurs et pédopornographie sur mineurs par personne ayant autorité.

Article du 26 octobre 2021 :

Brice Théret, un ressortissant français, présent au Sénégal en avril 2019, dans le cadre du projet « voyage humanitaire », a été arrêté en France.

Il est accusé d’avoir violé et filmé nu des enfants défavorables dans un centre de l’Adpt’Elément’Terres à Keur Massar (Dakar).

Selon Libération qui cite des sources diplomatiques autorisées, le mis en cause présumé est actuellement en détention pour « agressions sexuelles sur des mineurs de moins de 15 ans, corruption de mineurs, viols sur mineurs et pédopornographie sur mineurs par personne ayant autorité ». 

En effet, pendant plusieurs mois, Brice Théret a violé et filmé des enfants défavorables garçons et filles du centre de l’Association humanitaire pour les enfants défavorables et talibés (l’Adpt’Elément).

La même source de renseigner que le plus grave dans cette affaire, est que lorsque les enfants ont commencé à parler, la directrice du centre, une Sénégalaise, a convoqué le mis en cause présumé qui a reconnu les faits.

Cette dernière n’a pas daigné saisir la justice sûrement pour ne pas « gâter » l’image du centre.

Mais, c’est qu’une fois en France que les autres volontaires, qui étaient avec Brice Théret lors de son séjour au Sénégal, qui ont fait un signalement avec que le parquet d’Orléans ne soit saisi.

Le journal informe qu’une commission rogatoire a été récemment envoyée au Sénégal pour entendre les victimes présumées.

Celle-ci, exécutée par la Brigade de protection des mineurs de la police du commissariat central de Dakar a confirmé que le prédateur a abusé de plusieurs enfants âgés entre 11 et 14 ans.

Une fois sa sale besogne accomplie, il remettait de l’argent aux enfants pour acheter leur silence

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp