Garges-lès-Gonesses | Un éducateur sportif du club de football accusé de viol sur mineurs

« Si on va à l’hôtel, comment ça se passe ? », « Si je te donne de l’argent, tu fais quoi ? »

Club de football de Garges-lès-Gonesses

Un éducateur sportif du club de football de Garges-lès-Gonesses a été mis en examen pour « corruption de mineurs et agressions sexuelles sur mineurs de moins et de plus de 15 ans par personne ayant autorité ».

Le suspect, âgé de 22 ans, encadrait les joueurs des équipes de jeunes. Les SMS qu’il envoyait à certains enfants ont permis de révéler l’affaire. Il a été placé en détention provisoire, en mai dernier.

Un éducateur sportif de 22 ans du club de football de Garges-lès-Gonesse est soupçonné d’agressions sexuelles sur mineurs. Il a été interpellé en mai, a révélé mercredi 20 juin Le Parisien. Depuis septembre dernier, il encadrait les équipes des moins de 13 ans et des moins de 15 ans.

Les SMS qu’il aurait envoyés à deux enfants licenciés au club, à des heures tardives, ont permis de confondre le suspect.

« Si on va à l’hôtel, comment ça se passe ? »

« Si je te donne de l’argent, tu fais quoi ? », aurait-il notamment écrit.

L’un des destinataires « avait peur de parler. L’éducateur l’avait menacé de le virer du club. Mais il s’est finalement confié à un autre éducateur », a confié un dirigeant du club au quotidien.

Les dirigeants du club ont porté plainte

« Nous avons été mis au courant des agissements de l’éducateur le dimanche 6 mai après un tournoi. Dès le lundi, nous avons alerté les services de la ville, et on a contacté la police qui est ensuite venue arrêter l’éducateur ici. Ce qui s’est passé est très grave », a indiqué la direction du club.

Ils assurent que « tout a été fait comme il fallait ».

Pourtant, certains évoquent des rumeurs qui ont circulé en septembre et octobre 2017 sur les agissements du tout nouvel encadrant dans son précédent poste, au club de Stains (Seine-Saint-Denis).

Club de Stains

Le parquet de Pontoise a indiqué avoir ouvert une information judiciaire pour « corruption de mineurs et agressions sexuelles sur mineurs de moins et de plus de 15 ans par personne ayant autorité ».

Le suspect a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Source : ouest-france

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp