Angers procès d’un ancien Pédiatre contre 14 victimes

Angers procès d’un ancien Pédiatre contre 14 victimes

ANGERS (49) MAINE ET LOIRE

int_160112_promojeunes_dsc_4297-w470

Ouverture du procès en correctionnelle le 15 juin 2015 à 14h au Tribunal de Grande Instance d’Angers d’un ancien Pédiatre contre 14 victimes, l’accusant d’attouchements (avec et sans pénétration) sur mineurs de moins de 15 ans.

Les faits remonteraient à l’époque où le pédiatre était en exercice, il y a une vingtaine d’années.

L’affaire a été révélée par une victime, qui a dû faire face à des réminiscences douloureuses lors de la naissance de son premier enfant.

Cette patiente s’est souvenue des pratiques faites par son pédiatre qu’elle avait refoulées pendant de nombreuses années, qui se sont déroulées pendant son enfance de 5 à 11 ans. L’accusé prétextait des tests auditifs, il demandait aux parents d’attendre leur fille dans la salle d’attente.

Après un premier dépôt de plainte en 2007, fautes de témoignages celle-ci a été classée sans suite en 2009.

Cette jeune femme déterminée pour faire entendre la vérité s’est lancée à la recherche d’autres victimes sur des sites communautaires. Une des victimes s’est rapprochée d’elle en lui signalant qu’une personne de son entourage avait elle aussi eu affaire à ce pédiatre. Toutes trois ont adressé une plainte avec constitution de partie civile au doyen des juges d’instruction d’Angers.

Suite à un premier article publié par une presse locale relatant les faits, les enquêteurs de la police nationale ont reçu 11 autres plaintes. Grâce au courage et la ténacité de cette première victime.

Il est important de préciser que ces 14 femmes n’ont aucun lien. Qu’elles résident désormais dans des départements différents, elles ont subi les pratiques douteuses de ce pédiatre pendant leur enfance et ne sont pas de la même génération.

L’ancien pédiatre a été mis en examen en 2013, pour viols et agressions sexuelles sur mineur de moins de 15 ans et a été remis en liberté pendant l’instruction de l’affaire, avec interdiction de s’approcher des victimes et de quitter le territoire.

L’heure est venue pour ce pédiatre retraité de faire face aux accusions faites par ces 14 victimes, le 15 juin 2015 à 14h au Tribunal de Grande Instance d’Angers.

La peur change de camp !! Honneur Force et Courage !!

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp