Outreau | Soupçonné d’attouchements sur un enfant, un animateur interpellé dans une école

Un homme de 30 ans a été interpellé lundi midi dans une école à Outreau.

En tant qu’animateur d’accueil de loisirs, il est soupçonné d’avoir agressé au moins un enfant au centre social Jacques-Brel.

Les faits remonteraient à samedi, mais deux autres plaintes ont été déposées par des parents.

b9710883499z-1_20170123151411_000ggp8cijij-3-0-8328474
L’homme de 30 ans est soupçonné d’avoir agressé au moins un enfant au centre social Jacques-Brel, à Outreau. PHOTO LA VOIX.

 

Une sordide affaire de mœurs vient à nouveau frapper Outreau.

Un animateur est soupçonné d’avoir agressé sexuellement au moins un enfant au centre Jacques-Brel.

Ce week-end, les parents  d’un garçon de 4 ans se sont rendus au commissariat de Boulogne pour déposer plainte.

Leur enfant leur aurait parlé d’attouchements dont il aurait été victime de la part d’un animateur, dans le cadre des activités de l’accueil de loisirs, samedi après-midi.

Qui est le suspect ?

L’homme incriminé, âgé de 30 ans, travaille d’une part comme salarié de l’Éducation nationale au sein d’établissements scolaires.

Il anime aussi, sous une deuxième casquette, les activités du mercredi après-midi et du samedi au centre Jacques-Brel.

Une activité qu’il exerce assidûment depuis septembre 2015.

«  Il a reconnu avoir agressé deux fois l’enfant, d’abord en début d’année, puis le samedi 4 mars. Il a profité d’un moment où il était seul avec lui au centre Jacques-Brel. »

Lundi midi, il a été interpellé par la police sur un de ses lieux de travail, à l’école des Tilleuls.

«  Il a été placé en garde à vue et s’est expliqué sur les faits, annonce Pascal Marconville, procureur de la République. Il a reconnu avoir agressé deux fois l’enfant, d’abord en début d’année, puis le samedi 4 mars. Il a profité d’un moment où il était seul avec lui au centre Jacques-Brel.  »

L’animateur a été déféré au parquet ce mercredi après-midi avant d’être placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Longuenesse.

Une information judiciaire a été ouverte pour « agression sexuelle sur mineur de 15 ans ».

L’homme n’a aucun antécédent judiciaire de cette nature, d’après le procureur.

D’autres parents seront contactés

Parallèlement, sous l’autorité du parquet, la brigade des mineurs a commencé à prendre contact avec les familles des différents enfants qui ont pu être en contact avec cet animateur.

«  C’est l’inquiétude du parquet, nous sommes obligés de remonter à rebours dans la carrière professionnelle de cet homme  », ajoute le procureur.

Depuis, deux autres plaintes ont été recueillies par le commissariat pour des faits de même nature : deux garçons de 4 ans auraient déclaré avoir subi des attouchements de la part de cet homme.

Lequel doit être à nouveau entendu sur ces faits.

D’autres parents doivent encore être contactés.

«  Mais attention, s’ils sont convoqués au commissariat, cela ne veut pas forcément dire qu’ils ont été victimes, c’est parce que l’on veut balayer tout le listing d’enfants  », prévient Pascal Marconville.

Néanmoins, la liste des victimes potentielles est peut-être loin d’être close.

Source: lavoixdunord

 

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp