Montpellier | Un lycéen met en fuite un piéton qui s’en prenait à une écolière

Un lycéen a mis en fuite un piéton, qui venait d’agripper par le bras une écolière de 10 ans

Illustration Nice-Matin

« Je souhaite retrouver le lycéen, qui était à pied, jeudi vers 13h50, dans la rue du Pont-Juvénal, du côté de la rue de l’Aire où se fait l’entrée de l’école Jules Simon, à Montpellier. Il a mis en fuite un inconnu qui agressait ma fille âgée de 10 ans »

témoigne ce lundi à Métropolitain, la maman.

Selon l’enfant, alors qu’elle avait déjeuner au domicile familial proche et quelle retournait à l’école, en empruntant la rue du Pont-Juvénal, un inconnu âgé d’une vingtaine d’années a surgi par derrière, l’a agrippée par un bras et la neutralisant sur le trottoir lui a lancé, « Toi, ma petite, tu viens avec moi », tentant de la tirer violemment sur le trottoir…
Un passant intervient.

Il n’y avait qu’un seul témoin de la scène, qui s’est déroulée à proximité de la boulangerie Le Festival des Pains, un passant qui s’est précipité vers l’agresseur en hurlant « Lâchez-la », ce qui a eu pour effet de provoquer sa fuite.
Il est parti en courant, abandonnant l’écolière. Il s’agit semble t-il d’un lycéen d’un établissement du quartier.

« Ma fille qui a eu très peur, car, elle n’a jamais vu cet individu auparavant, a été rassurée par ce témoin, quelle a remercié, avant de rejoindre l’école Jules Simon, puis de tout me raconter après »,

raconte sa maman, qui a déposé plainte à l’hôtel de police.

Une tentative d’enlèvement n’est pas caractérisée par les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault chargés de l’enquête, même si l’intention de l’inconnu, âgé d’une vingtaine d’années et en état d’ivresse n’est pas connue. Reste qu’il n’a pas attiré la fillette dans un endroit isolé, mais, qu’il la tenue par le bras sur le trottoir.

La scène a été filmée par une caméra de vidéosurveillance, mais son emplacement est lointain et les images sont floues. L’écolière n’a pas eu le temps de décrire l’agresseur, elle a donc été incapable de dresser un portrait-robot.

« Je souhaite retrouver ce lycéen qui a mis l’agresseur en fuite, d’abord pour le remercier chaleureusement, donc, mais, également pour savoir s’il pouvait donner un signalement plus précis, que celui de ma fille, aux policiers. Ce suspect peut recommencer »

témoigne la mère de la fillette.

Si le lycéen se reconnaît, il est invité à envoyer un mail à redaction@e-metropolitain.fr, pour être mis en contact avec la maman de la fillette.

source : actu

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp