Mantes-la-Jolie | L’homme avait aménagé un studio de pédoporno et y attirait des mineurs

non

NDLR : Il est évident que cet article parle d’un réseau de production de pédopornographie…
Illustration. LP/O.A.
Les premiers éléments de l’enquête ont confirmé que plusieurs mineurs auraient subi des agressions dans la cave aménagée du pédocriminel présumé.

Un homme de 58 ans est soupçonné d’avoir agressé sexuellement des mineurs à Mantes-la-Jolie (Yvelines).

Une des victimes présumées a déposé plainte contre lui en novembre dernier.

Il aurait subi des agressions entre 2002 et 2015 alors qu’il était mineur et que le suspect était son voisin.

Les faits se seraient déroulés dans une cave aménagée, avec des sièges et un éclairage.

Une information que les enquêteurs n’ont pas pu vérifier puisqu’elle a été réaménagée depuis.

Selon le jeune homme, il aurait pu faire d’autres victimes.

Le procédé aurait été similaire ; il exerçait une emprise sur elles.

Les premiers éléments de l’enquête ont confirmé que plusieurs mineurs auraient subi des agressions.

Interpellé le 5 janvier, le quinquagénaire a reconnu les faits.

Certains dateraient de 2018.

Les autres victimes potentielles ne sont pas encore connues et le juge d’instruction essaie de remonter jusqu’à elles.

Le quinquagénaire – déjà écroué dans une affaire de mœurs il y a une trentaine d’années – a été mis en examen et placé en détention provisoire pour ces faits.

 

Dans le même genre:

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp