Belgique | Suspecté du viol d’une fillette, il est acquitté au bénéfice du doute

Selon le prévenu, la fillette avait développé des sentiments pour lui. Il l’appelait «ma petite femme»

Un homme âgé de 61 ans a été acquitté vendredi par le tribunal correctionnel de Liège après avoir été poursuivi pour des faits de viol et d’attentat à la pudeur commis sur une fillette âgée de 9 ans.

Le prévenu était suspecté d’avoir développé des sentiments amoureux à l’égard de l’enfant et d’être passé à l’acte. Le tribunal a relevé un ensemble d’éléments qui permettent de douter de la culpabilité du prévenu et l’a acquitté au bénéfice du doute.

Selon le dossier qui avait été soutenu par le parquet, les faits dont le prévenu était suspecté se seraient déroulés la nuit du 21 au 22 août 2015 alors que la fillette avait été hébergée pour une nuit chez le prévenu à Herstal.

L’homme était suspecté de s’être rendu en pleine nuit dans la chambre qu’occupait la fillette pour pratiquer des gestes assimilés à un viol et à un attentat à la pudeur.

Une complicité particulière s’était développée entre l’adulte et l’enfant. Selon le prévenu, la fillette avait développé des sentiments pour lui et, d’abord par jeu, avait évoqué l’idée de se marier avec lui.

Le prévenu n’avait pas placé de limites à ce jeu malsain. L’homme s’était ensuite montré généreux avec la fillette et l’appelait «ma petite femme». Toujours par jeu, selon lui, ils avaient échangé des vœux de mariage.

Le prévenu était suspecté d’être passé à l’acte par opportunisme, mais le tribunal a relevé la présence d’un ensemble d’éléments troublants qui permettent de douter de la culpabilité du prévenu.

Les déclarations de la victime ne concordaient pas avec l’examen réalisé par un médecin légiste. Aucune trace d’ADN n’avait pu attester de la matérialité des faits.

Le tribunal a constaté l’existence d’un doute et a acquitté le prévenu.

Source: avenir.net

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp