France | Quand Axel Kahn se confiait sur des agressions sexuelles subies dans son enfance

non

Catégories :

Mots clés :

Axel Kahn : Généticien français né en 1944 et décédé en 2021
Axel Kahn par Claude Truong
En mars 2016, le généticien avait livré une confession détonante: “Je n’ai pas été violé mais j’ai été en butte à des prêtres pédophiles et un chef scout pédophile”.

Après avoir lutté contre un cancer et raconté sans fard l’approche de la mort, le médecin généticien et essayiste Axel Kahn est décédé à l’âge de 76 ans, a annoncé mardi la Ligue contre le cancer, qu’il avait présidée.

Rendre hommage à l’homme c’est d’abord épouser ses combats, saluer cette vie qui avait valeur d’exemple et faire nôtres ses engagements“, a réagi dans la foulée le Premier ministre Jean Castex sur Twitter.

Père de quatre enfants, il était également le frère cadet du journaliste Jean-François Kahn.

Né le 5 septembre 1944 en Touraine, docteur en médecine et docteur ès sciences, Axel Kahn a été directeur de recherche à l’Inserm, directeur de l’Institut Cochin (2002-2007), président de l’université Paris Descartes (2007-2011) et président de la Ligue nationale contre le cancer.

Très médiatique, Axel Kahn était un habitué des studios de RMC où il partageait son savoir et ses idées.

Mais en 2016, de passage aux “Grandes Gueules”, ce dernier s’était confié sur son passé douloureux.

Autour de la table des “GG”, le généticien avait alors confié avoir assisté à des scènes d’attouchements sexuels enfant.

“Ces histoires (de supposés actes de pédophilie de la part de prêtres, ndlr) ne m’étonnent pas parce que, personnellement, je connais ça.

Je n’ai pas été violé mais j’ai été en butte à des prêtres pédophiles et un chef scout pédophile”.

“J’ai subi des attouchements, précise-t-il.

Je me rappelle avoir passé avec ce chef scout des nuits entières d’attouchements.

Le curé, lui, était relativement modéré.

Il m’emmenait et me faisait baigner nu dans les affluents du Loing.

Il n’a jamais été au-delà mais son homosexualité et sa pédophilie ne faisait pas de doute.

Mon chef scout était même beaucoup plus que cela”.

A l’époque, c’était tout à fait extraordinaire car on avait honte de le dire, témoigne encore Axel Kahn.

Quand je l’ai dit à ma mère, pourtant pas du tout confite en dévotion, elle a été totalement indignée mais elle n’a pas fait de scandale.

Elle est allée voir le grand chef scout pour lui demander d’écarter le coupable“.

Le généticien estimait alors par ailleurs “qu’il s’agissait d’une réalité relativement fréquente. Et je l’ai vécue…”

Qu’est-il advenu pour ces deux personnes?

“Je crois que le chef scout a été écarté mais je crois que le curé, qui était aumônier dans un collège, a, lui, continué d’officier.

Je pense qu’il s’est plus ou moins maîtrisé.

Le chef scout a été écarté mais en toute discrétion.

Il n’a pas du tout été inquiété.

Il n’y a eu aucune plainte”, confiait-il alors.

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp