Des nouvelles de l’affaire de pédophile de l’école Louis Aragon à Montreuil

non

Le FCPE encore et toujours !

Une réunion se prépare à l’école Jules Ferry.

(L’affaire d’abus sexuel sur un enfant de 3 ans classée sans suite en moins de 10 jours fin juin 2016. Une enquête remarquablement rapide, de plus il paraîtrait que ce n’est pas la seule affaire classée sans suite dans cette école.)

On compile à Jules Ferry, on compile, mais chut faut pas le dire.

 

Le thème de cette réunion est plutôt surprenant :

« le bien vivre ensemble dans les écoles suite à des situations conflictuelles »

De quelles situations conflictuelles parlez-vous, tout va bien dans ces deux écoles, non ?

Nous aurions préféré apprendre par ce courrier une réunion sous le thème :

« Grave problèmes de surveillance à Montreuil, 5 enfants abusés, les familles des victimes sont plus que jamais déterminées et une enquête est toujours en cours.

Nous allons mettre en place un soutien pour les enfants » par exemple.

Non, ils ne sont pas là pour la reconstruction des enfants, ni pour leur bien être.

Ils sont là pour que ces « rumeurs », disent-ils, s’arrêtent (voir leur communiqué diffusé le 26 novembre 2016)

Et pour que tout le monde puisse vivre ensemble dans le meilleur des mondes,

où les enfants ne sont pas abusés,

où les pédophiles n’existent pas,

tralala tsoin-tsoin… la vie est belle !

Comment pouvez-vous continuer à faire des réunions sans les familles des victimes ?

Comment pouvez-vous continuer à nier, que 5 enfants (au minimum déclarés) ont été abusés sexuellement sur Montreuil ?

Nous vous rappelons l’article 434-1 du code pénal  :

Le fait, pour quiconque ayant connaissance d’un crime dont il est encore possible de prévenir ou de limiter les effets, ou dont les auteurs sont susceptibles de commettre de nouveaux crimes qui pourraient être empêchés, de ne pas en informer les autorités judiciaires ou administratives est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

A votre place nous nous ferions plus que discret pendant le déroulement de l’enquête, nous accompagnerions les familles des enfants abusés de notre commune, mais vous faites le contraire.

Vous les traitez en paria.

Dès qu’une famille signale que son enfant a été abusé sur Montreuil, elle se fait mettre en quarantaine par la Mairie et le FCPE pour toutes les réunions de parents.

La grande classe …

Soyez responsables pour une fois !

Très prochainement une vidéo de notre réunion d’information qui a eu lieu au mois de décembre avec les familles, un médecin et une psychologue sera publiée.

Ne rien dire c’est accepter, ne rien faire c’est cautionner.

Honneur, Force et Courage

L’équipe Wanted Pedo

Rappel de cette triste affaire
https://wantedpedo-officiel.com/affaire-de-pedophilie-a-montreuil-la-ville-des-fausses-rumeurs__trashed/

 

 

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp