Anthony Bellanger | Le négationniste des Réseaux Pédocriminels sur France Inter

Lors d’une chronique matinale sur France Inter, Anthony Bellanger nous livre sa vision, on va dire “toute personnelle” de la réalité des réseaux pédophiles anglais.

 

Tout y passe : amalgames, omissions, ton ridiculement théâtral, méconnaissance des affaires, sous-entendus fallacieux et bien sûr anathèmes; le grand méchant et stupide peuple conspirationniste qui lynche des innocents dans la rue sur de simples rumeurs !

Ce type, originaire de Toulouse, passé par les Inrocks (pour mémoire l’article sur l’exposition pédophile marseillaise), haut-placé dans le syndicalisme journalistique s’était déjà illustré sur le deux poids deux mesures.

Allez, comme ce n’est pas long mais quand même bourré de contre-vérités on va faire l’effort de l’explication de texte.

Tout est incroyable dans cette histoire.

C’est bien le message qu’il souhaite faire passer !

D’abord, Cliff Richard est une rock star très populaire au Royaume-Uni.

Et alors ? Comme il est populaire il a le droit de violer des gosses ?

Pour information le fameux Cliff Richard est tellement serein qu’il a fui à la Barbade, un des rares pays qui n’a pas d’accord d’extradition avec le Royaume-Uni.

Ensuite, l’ancienneté des faits : ils auraient été commis il y a trente ans, en 1985.

Ça ne change rien au fait que c’était un enfant aux moment des faits, si ?

Pas étonnant que les députés français refusent l’imprescriptibilité des crimes sexuels sur mineurs !

La victime aurait donc aujourd’hui plus de 40 ans.

Comme c’était il y a longtemps alors il faudrait que la victime ferme bien sa gueule à tout jamais…

La Grande-Bretagne semble prise depuis plusieurs années maintenant dans une espèce d’obsession pédophile.

Ça commence… Je dirais plutôt que les britanniques sont obsédés par la protection de leurs enfants dans un pays où ils le savent bien, les pédophiles sont pléthores et impunis.

Les scandales se multiplient, comme les “unes” dans la presse populaire et les enquêtes de police suivent.

Donc ça serait la presse qui inventerait des faux scandales et les policiers forcés de faire des enquêtes sur rien ?

La réalité est que des milliers de témoignages circonstanciés et recoupés sont arrivés suite à des appels à témoins lancés par la justice.

On lui attribue aujourd’hui 200 agressions sur des victimes âgées de 5 à 75 ans.

Les 200 viols (et pas agressions) de Jimmy Saville sont une estimation très basse changée pour seulement 75 sur le site de France Inter.

99% des victimes avaient moins de 15 ans, le type allait se servir la nuit dans les orphelinats dont il avait les clés (lisez article 1, article 2 et article 3).

On parle d’une vingtaine de politiques impliqués

Non, non beaucoup plus et les victimes se comptent en milliers.

Mais y a-t-il plus que des soupçons ou des rumeurs ?

Ben non, c’est bien connu, les policiers et les juges adorent se bouger pour des ragots !

En réalité c’est tout le contraire, tout est fait pour étouffer le scandale.

les Britanniques voient des pédophiles et des complots partout

Ça continue…

une nouvelle psychose pédophile, comme il y a 10 ans la France avec l’affaire Outreau et, il y a vingt ans, en Belgique avec l’affaire Dutroux.

C’est pas beau ça !

Surtout quand on connaît les dossiers :

Outreau 30.000 pages de dossiers… pour rien.

Dutroux 6.000 traces ADN non analysées… pour rien.

L’opinion publique imagine des complots pédophiles auxquels seraient mêlés des « puissants » bénéficiant de protections.

Allez circulez y a rien à voir !

Nous savons tous que les puissants sont des philanthropes, humanistes et bienfaiteurs de l’humanité.

Nous en ressentons les effets tous les jours.

Nous ne remercions pas Anthony Bellanger pour son combat pour la “protection” des enfants de France et d’ailleurs.

Nous allons en rester là mais nous n’en pensons pas moins.

Honneur, force et courage.

Ne rien dire c’est accepter, ne rien faire c’est cautionner.

L’équipe Wanted Pedo.

Anthony BELLANGER:

Facebook: https://www.facebook.com/abellanger

Twitter: @a_bellanger

Linkedin: https://www.linkedin.com/profile/in/anthony-bellanger-3259a336

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp