Un pédophile britannique jugé pour 71 agressions sexuelles en Malaisie

Article mis à jour le 06.06.2016

Richard Huckle condamné à la prison à vie

Le Britannique Richard Huckle, qui faisait face à la justice pour 71 crimes commis entre 2006 et 2014 en Malaisie contre des enfants mineurs âgés de six mois à douze ans, a été condamné lundi à Londres (Royaume-Uni) à la prison à vie assortie d’une peine de sûreté de 25 ans.

Source : http://www.directmatin.fr/

Richard Huckle, l’un des pires pédophiles de Grande-Bretagne, fait face à la justice pour 71 crimes, commis entre 2006 et 2014 en Malaisie, contre des enfant mineurs âgés de six mois à douze ans. Il devrait être condamné, lundi 6 juin, à la réclusion criminelle à perpétuité.

Richard Huckle
Richard Huckle

Ce photographe de 30 ans originaire d’Ashford (comté du Kent), a reconnu la plupart des faits qui lui sont reprochés. L’homme fait l’objet de 91 accusations, dont 23 émises sur des enfants issus de la communauté chrétienne de Kuala Lumpur, la capitale du pays. 

Cependant, les enquêteurs estiment à 200 le nombre de ses victimes dont il a convaincu les familles de leur confier leur progéniture en les persuadant qu’il était un philanthrope chrétien respectable. Or, après son arrestation, 20.000 photographies à contenue pédopornographique, prises durant ses voyages en Asie, ont été trouvées dans son ordinateur rapporte The Guardian.

Un guide à l’usage des pédophiles

L’homme se vantait de ses crimes sur le «dark net». Un manuel de 60 pages, écrit par ses soins, intitulé «Pédophile et pauvreté», a également été retrouvé dans son ordinateur.
L’ouvrage, un véritable «journal» de ses agressions, explique comment sélectionner les victimes et éviter d’être repéré par la police. Le pédophile avait l’intention de le publier en ligne et créer un «Wikipédia de la pédophilie».

L’ordinateur contenait également un grand livre, le «Pedopoint», qui s’est avéré être un jeu conçu par Richard Huckle. Son but consistait à distribuer des points, selon différents niveaux de dépravation subis par les enfants, sur une échelle allant de «basique» à «hardcore».

Durant l’audience, Richard Huckle a été décrit par les juges comme un adolescent solitaire qui passait ses journées devant son ordinateur avant de voyager en Asie du sud-est.

Les parents du jeune homme ont vendu leur maison et disparu après son arrestation.

«Personne de la famille ne parlera de lui. Personne ne veut revoir Richard», a déclaré sa soeur à Sky News.

Source : http://www.directmatin.fr/

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp