Sables-d’Olonne | Inceste: Correctionnalisation de viol, le grand-père n’ira pas en prison

oui

Pédocriminel En liberté

Dans son délibéré le tribunal a prononcé une peine de deux ans de prison avec sursis
Elle venait en vacances chez son grand-père aux Sables-d’Olonne. Il l’a agressée sexuellement.

Un homme de 75 ans a été condamné par le tribunal correctionnel des Sables-d’Olonne le 6 janvier 2022 pour agression sexuelle sur sa petite-fille, alors âgée de onze ans.

Le rêve de tout enfant l’été : venir en vacances au bord de la mer chez les grands-parents.

Dans cette famille, c’était une tradition.

Mais en 2013, tout bascule. Lisa (prénom d’emprunt) a 11 ans.

En juillet, elle est en vacances avec sa demi soeur de 9 ans chez leur grand-père aux Sables-d’Olonne.

Le président du tribunal Nicolas Pautrat résume les faits :

« Un soir, Lisa regarde un dessin animé dans sa chambre. Vous entrez, vous caressez Lisa et vous lui mettez un doigt dans son sexe. »

L’enfant se souvient qu’elle s’est débattue, « mais il a continué ».

L’homme, aujourd’hui âgé de 75 ans, est prévenu d’agression sexuelle sur mineur de 15 ans.

Il lui est également reproché un acte de corruption de mineurs :

« Vous leur avez fait visionner un film d’animation américain,’ ‘Fritz the Cat », film de 1972 classé X et interdit aux Etats-Unis. »

Ces faits ne seront jamais dévoilés jusqu’au jour où, alors plus âgée, Lisa doit effectuer un stage aux Sables-d’Olonne.

Tout naturellement, elle devrait loger chez son grand-père.

Le passé remonte à la surface, elle refuse.

C’est alors qu’elle se confie à ses proches. La machine judiciaire se met en route.

Il reconnaît à minima

Jeudi 6 janvier, Lisa est assise aux côtés de sa mère sur le banc des parties civiles.

Devant elle, ce grand-père qui, s’il reconnaît l’agression sexuelle, ne comprend pas pourquoi la projection du film est devenue un délit.

Il dira simplement :

« Qu’est ce qui m’est passé par la tête, je ne sais pas ».

Conseil de la jeune fille, Me Frysiany Etenne explique :

 « Il faut que la parole de Lisa soit reconnue. Elle ne comprend pas le comportement de son grand-père. Il y eu également un impact de ces faits sur toute la famille. »

De son côté, le procureur de la République Julien Duchoze constate « des faits d’agression sexuelle matérialisés ».

Quant au film:

« Les scènes pornographiques ne peuvent être ignorées, il savait ce qu’il faisait. »

Et de déplorer :

« Aujourd’hui vous n’avez pas encore pris conscience de ce que vous avez fait ».

Les réquisitions portent sur un suivi socio-judiciaire sur cinq ans, avec injonction de soins.

En cas de non respect, dix mois de prison.

Dans son délibéré le tribunal a prononcé une peine de deux ans de prison avec sursis.

L’homme est inscrit au fichier des délinquants sexuels.

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp