Affaire Villefontaine | Romain Farina était-il le “Gerrit Ulrich” protégé du Grand Orient De France (GODF) ?

Romain Farina était-il le “Gerrit Ulrich” protégé du Grand Orient De France (GODF)

Le 25 mars 2015, le directeur d’école primaire Romain Farina était interpellé pour agressions sexuelles sur deux fillettes de sa classe.

S’en suit la découverte de nombreux documents numériques pédopornographiques et plus de 9 plaintes suivront dans les jours qui suivent…

Wanted Pedo revient sur le parcours d’un “fonctionnaire” de l’éducation nationale, qui aura agressé et violé plus de 60 victimes pendant 13 années de totale impunité.

Romain Farina
Romain Farina

Mise à Jour – Mars 2019 : Un non lieu a été déclaré suite à la mort de l’accusé, entraînant l’extinction de l’action publique. Il n’y aura donc pas de débats devant une cour d’assises : Villefontaine | Affaire Farina, 46 victimes mais un non-lieu

En 2001, Romain Farina a déjà tenté plus de 4 fois le concours de professeur des collèges, sans succès.

Il finira par réussir son concours de professeur des écoles en 2001, année où il intègrera son premier poste.

NDLR: Après avoir vu le parcours de Romain Farina, une chose nous semble évidente: il a beaucoup insisté pour intégrer un poste proche des enfants, au-dessus de tous soupçons et malgré ses résultats médiocres.

Il est clair qu’il n’était pas là pour enseigner.

Voir notre article sur les psychopathes, les pédocriminels et les paraphilies.

C’est à Vénissieux, dans le quartier des Minguettes, dans le groupe scolaire Anatole France que Romain Farina fera sa première victime “connue” (combien d’autres avant ?).

Les parents d’une fillette, âgée de 20 ans actuellement, avaient déposé plainte contre Farina.

La plainte avait été classée sans suite (encore une, ça n’a rien d’étonnant quand on sait que 95 % des plaintes pour agression sexuelle sont classées sans suite en France).

Cette plainte sera rajoutée au dossier des années plus tard en 2014 …

Mis à part ça, la justice ne fait jamais d’erreurs.

En 2005, la gendarmerie repère Romain Farina sur le DarkNet, qui utilise des moyens de cryptages.

Preuve qu’il cherchait à se “perfectionner” dans le trafic d’images pédopornographiques.

L’année 2006 se passe, mais en 2007 la gendarmerie fait auditionner Farina.

Il continuera d’exercer jusqu’en 2008 ou le tribunal le condamnera pour recel et détention d’images pédopornographiques, à 6 mois de prison avec sursis avec injonction de soins (donc libre de faire ce qu’il veut).

Aucune demande d’inscription au FIJAIS et aucune interdiction de travailler avec des mineurs ne sera formulé par le Juge des peines et des libertés.

Encore une fois nous soulignons le laxisme de la justice pour ce genre de crime.

Si la justice avait pris en considération la dangerosité de Romain Farina, tout aurait pu être évité, et toutes les victimes de Villefontaine et des autres établissements auraient été épargnées.

Suite à son passage au tribunal de 2008, il sera muté à l’académie de Grenoble, qui le placera en congés maladie suite au décès de l’un de ses enfants.

En effet, cette même année, deux jumeaux naîtront de son mariage, les enfants naissent prématurément et l’un deux, une fille, décède à l’âge de 7 mois.

Il semble qu’aucune enquête n’ait été réalisée suite au décès de cet enfant …

Avec un père qui trafic des images de pornographie infantile, une enquête sur les causes du décès de cette enfant aurait été judicieuse, non ?

Bien sur que si, mais en France, il semblerait que la justice ne fasse pas certains rapprochements.

Son congé maladie durera 3 ans (rien que ça !), durant lesquels il se syndiquera au SNUIPP, il sera inscrit sur les listes électorales en 2008 sur les listes du Parti socialiste, et tiendra notamment des permanences du SNUIPP* à l’école les Ciers, les Avenières  à La Tour des Pins dans l’Isère.

romainfarinaclasse
Romain Farina et sa classe à l’école Les Avenières

Plutôt en forme pour un père de famille en deuil, malade et dépressif !

(voir source*) 
Capture_d_e_cran_2016-06-10_a_17_03_converted_-_co

Romain_Farina_elections_municipales_2008_Les_Avesn

 

2010-2011 : Il reprend son travail “d’enseignant-pédophile”, en intégrant l’école élémentaire de Saint-Clair-de-la-Tour où une nouvelle plainte à été déposée par les parents d’un garçon de 10 ans.

Un collectif de parents a été lancé.

2013 à 2014 : Il travail toujours pour le SNUIPP (38)  et se présente sur la liste électorale de St Georges d’Espéranche (liste de gauche) et le 1er septembre 2014, il rentre à l’école élémentaire du Maz de la Raz.

Capture_d_e_cran_2016-06-10_a_19_45_converted
Snuipp info

Le 19 mars 2015, suite à ses « ateliers du goût », des plaintes des parents de deux élèves de sa classe sont déposées en gendarmerie.

Le 25, il sera interpellé.

Face aux médecins :

Il évoque les faits d’un ton neutre et sans affect, voir avec une inquiétante légèreté.

S’il se définit lui-même comme « pédophile », regrettant d’avoir « manqué de volonté », Romain Farina est pourtant prompt à s’exonérer de toute responsabilité.

Tantôt fataliste — « je n’ai pas choisi, c’est plus fort que moi » —, tantôt accusateur.

L’ancien directeur fait preuve d’une « absence totale de sens critique et de réflexion », notent les psychologues.

L’homme originaire de Villeurbanne a raconté qu’il “consommait des images pédopornographiques sans cesse, quitte à oublier de manger “.

Cette “vie interdite”, il en était conscient :

“Je savais que j’étais père de famille et pédophile”.

Mais il n’a rien fait pour s’empêcher de nuire, bien au contraire.

Lorsqu’il doit rencontrer un psychologue en 2010, deux ans après sa condamnation pour recel d’images pédopornographiques, il procède, selon le psychologue, à “un jeu de dupes”.

Les consultations compulsives d’images pédopornographiques ?

Il les met sur le compte d’une vie sexuelle décevante avec sa femme, ou du « harcèlement » de ses collègues enseignants.

Tiens, pourquoi le harcelaient-ils ?

NDLR: C’est toujours de la faute des autres, certains disent mêmes que c’est la faute des enfants, ce genre de discours est a bannir définitivement.

Mais jusqu’où ses lâches et ignobles individus vont ils se foutre de la gueule du monde ?

Son premier passage à l’acte :

Il accuse son traitement antidépresseur, qui aurait, selon lui, fait « tomber les barrières ».

Une hypothèse battue en brèche par les experts, qui le jugent parfaitement conscient de ses actes.

Quant aux « ateliers du goût », dévoyés en viols et aux agressions sexuelles, il les qualifie de « dégustation », voire de « jeu ».

NDLR: Et si les citoyens, eux aussi, se mettaient à “jouer” avec les pédocriminels ?

Lors de son premier passage à l’acte, l’enfant n’a « rien dit », se souvient-il devant les médecins, avant de sous-entendre que sa petite victime aurait même été consentante. (…)

« Pourquoi je l’ai fait ?

Je pensais naïvement que ça n’aurait pas de conséquence, comme un gamin qui a une idée débile et la met en pratique », avoue-t-il, assurant même avoir bandé les yeux de ses élèves pour les épargner.

« C’était bizarre pour un enfant, mais ça passe. », estime-t-il.

NDLR: Nous remarquons qu’aucune forme d’excuses n’ont été faites par Romain Farina envers ses nombreuses victimes.
Nous constatons donc que ce psychopathe n’a eu aucun remord, à part peut-être celui de s’être fait attraper !

Capture_d_e_cran_2016-06-10_a_16_25_converted
Image Lci/20minutes
A la suite des premières plaintes, 9 autres serons déposées la même semaine.
7  filles et 2 garçons de sa classe, selon le Procureur de la république de Vienne, Mathieu Bourrette.
Des élèves de deux autres écoles élémentaire, le Buisson-Rond et le Ruisseau, où il a enseigné, se sont également manifestés auprès de la justice.

Puis s’en suit de nombreuses autres plaintes.

Au total, plus de 60 victimes.

On sait également que pendant sa détention, il aurait demandé à des proches de récupérer des enregistrements cachés chez lui.

Son épouse remet alors 7 disques durs, 68 CD-roms, 8 mini-cassettes et 3 disquettes aux inspecteurs, qui les envoient à deux laboratoires pour analyse.

Comme en 2008, on constate que Farina continue d’utiliser les techniques des trafiquants d’images pédopornographiques, car certains de ces documents sont cryptés. 

Le traitement total des données devait être fini en octobre.

Il a été annoncé que l’on y apercevait certains enfants d’amis proche du couple Farina.

Dans cette autres source, un voisin dit se “poser des questions et être très inquiet” car “les enfants étaient invités chez les uns, chez les autres … ”

S’agirait-il d’un réseau de pédocriminels qui utiliseraient leurs propres enfants afin de les violer, et de faire un commerce d’images pédopornographiques ?

NDLR : Nous sommes en droit de nous poser la question, car ça ne serait pas la première fois.

Nous rappelons que dans l’affaire du réseau d’Angers, il s’agissait d’un réseau familial et composé de nombreux voisins…

Un réseau “de quartier” néanmoins ouvert à une clientèle extérieure.

Cela rappelle également l’affaire Outreau qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

Quelques jours après la collaboration de son épouse, Romain Farina, 46 ans, sera retrouvé mort à la prison de Corbas dans la nuit du 4 avril 2015 au 05 avril 2015 par pendaison (avec ses draps de lit).

Une autopsie a été ordonnée par le parquet de Lyon, afin de déterminer très précisément l’heure du décès.

Une précision qui pourrait s’avérer capitale car, selon le Dauphiné libéré, la ronde de 1 heure du matin aurait été supprimée dans cet établissement pour une question de moyens.

Dans un communiqué, la commune de Villefontaine assure que :

« la première pensée du maire et de la municipalité va aux enfants victimes des groupes scolaires du Mas de la Raz, du Ruisseau et de Buisson rond et à leurs familles.

Les élus locaux déclarent :

« les autorités pénitentiaires n’ont pu empêcher un tel acte alors que l’individu avait déjà fait une tentative de suicide il y a quelques mois».

NDLR: Que du Blabla tout ça, de la langue de “bois” de politiciens (pour ne pas dire autre chose…) et personne ne traite ce fléau de front, encore moins les “élus” et le “gouvernement”.

TOUS FONT LA SOURDE OREILLE ET FONT SEMBLANT D’AVOIR UN SOUPÇON D’EMPATHIE LORSQUE CE GENRE D’AFFAIRES ÉCLATENT.

L’HYPOCRISIE FRANÇAISE !

Voir l’article concernant l’affaire du maire de Fayence.


Autres déclarations …

Selon Dominique Fis, inspectrice de l’académie de l’Isère :

« Il n’y avait rien dans son dossier concernant cette condamnation, on la découvert lundi »

et affirmant que

« Il n’y a que très peu de personnes qui peuvent accéder à ce genre de dossier »…

Selon l’inspection académique :

«  l’homme montrait des difficultés à entrer en relation avec les parents d’élèves, suite à ses problèmes personnelles liés à la mort de son enfant. »

Que de pirouettes pour éviter de demander une remise en question totale des services de recrutement et de contrôle de l’éducation nationale.

  • Comment un pédopornographe, condamné à 6 mois de prison avec sursis, peut-il encore exercer auprès de jeunes enfants durant 5 ans alors qu’il a déjà été condamné pour ça ?
  • Comment un homme condamné pour des faits de détention et recel de pédopornographie, ne puissent pas faire l’objet d’une enquête quand l’un de ses nouveau né meurt à l’âge de 7 mois ?
  • Comment, un enseignant qui “s’entend mal avec les parents des élèves de sa classe” et qui subit la “pression de ses collègues”, peut-il devenir le directeur de l’école où il travaille ? Avait-il des compétences particulières pour obtenir un tel avancement ? Quel conseil d’administration l’a promu ?
Grand Orient De France
Grand Orient De France

Nous savons que Monsieur Romain Farina était franc-maçon de la loge Ego Sum dépendante du GODF à Bourgoin-Jallieu dans l’Isère, questions :

  • Comment ce genre d’individu a pu intégrer le GRAND Orient de France ?
    – Avec l’aide de qui y ait-il entré ? Quels parrains ?
    – Que faisait-il dans cette loge ?
    – Quels travaux a-t-il fourni en loge ?
  • Cette loge comporte des fonctionnaires de l’éducation nationale, nous le savons, mais combien de Romain Farina ?
  • A t-il bénéficié d’une aide quelconque pour que les plaintes dont il faisait l’objet soient classées sans suite ? Pour qu’il passe toutes les barrières de contrôle de l’éducation nationale, et qu’il arrive même à obtenir de l’avancement, il faut bien qu’il y ait eu la reconnaissance d’un comité ou d’un conseil, qui l’ont permis de devenir directeur d’école ? Si oui, de qui était composé ce comité ?

Autant de questions légitimes qui ne resterons pas sans réponses, Wanted Pedo ne laissera pas cette affaire tomber dans les “oubliettes” de la justice.

Nous écrivons donc, à ce jour, une lettre officielle au Procureur de la république de Grenoble, chargé de cette affaire.
Ci-joint, notre lettre ouverte  : Lettre ouverte au Procureur de Grenoble

***

**

*

Monsieur le Procureur,

Les parents des victimes ainsi que la population française demandent que toute la “lumière” soit faite sur cette affaire qui comporte tous les critères d’un gigantesque trafic de pédopornographie, voir même d’un réseau de prostitution de mineurs.

Nous savons que les enfants “d’amis du couple Farina” sont présent sur ces vidéos saisies au domicile de Romain FARINA.

Notre association, représentante des citoyens, vous demande que l’enquête soit également dirigée vers ces personnes, elles aussi coupables d’agressions sexuelles sur mineurs et viols au même titre que Romain Farina.

Nous demandons également à être tenus informés sur le contenu des enregistrements des 68 CDroms, des 7 disques durs, des 8 mini-cassettes ainsi que les 3 disquettes récemment trouvés par l’épouse de Romain Farina, à savoir :

  • Le nombre exact de victimes présentes et les actions menées à leurs égards.
  • Le nombre exact d’adultes pédocriminels présents et les poursuites les concernant.
  • La quantité numérique exacte des documents, en Giga Octet ainsi que le nombre exact de photos et de vidéos.

En vous remerciant par avance de l’attention que vous porterez à ce courrier.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Procureur, mes sincères et respectueuses salutations.

Le Président et porte parole, M. Maxime Montaut.

Ne rien dire c’est cautionner, ne rien faire c’est accepter !

Honneur, Force et Courage

L’équipe Wanted Pedo

 

Mise à Jour – 19 Mars 2019 :

Un non lieu a été déclaré suite à la mort de l’accusé, entraînant l’extinction de l’action publique.

Il n’y aura donc pas de débats devant une cour d’assises : Villefontaine | Affaire Farina, 46 victimes mais un non-lieu

Mise à jour – 22 Mars 2019 : Source : France 3

Me Gerbi et sa cliente Sarah, victime en 2003, ont annoncé qu’ils faisaient appel de cette décision car plusieurs questions restent en suspens.

“J’étais écoeurée, j’avais eu tellement de mal à en parler”… confie-t-elle.

“J’avais pas la réponse à mes questions” explique la jeune femme.

“Je voulais absolument que justice soit faite, qu’on dénonce la faute et l’erreur de l’Education nationale.” (…)

“Je pense qu’on aurait pu éviter énormément de victimes, ça fait quand même de 2003 mon année, à 2015… C’est énorme”

“Que ce soit l’Education nationale ou l’institution judiciaire, il faut s’interroger…” ajoute maître Gerbi.

“Qui a livré des enfants de 6, 8 ans, de CP, à cet instituteur pour faire ces images à caractère pédopornographique, en lui donnant les moyens de le faire dans sa salle de classe que lui seul contrôle, avec ses propres outils…

Et comme il n’avait pas été inquiété en 2008, lui laissant penser qu’il avait toute impunité pour le faire ? “

Depuis trois ans, l’affaire est au point mort.

Deux noms sont pourtant apparus dans le dossier…

Détenteurs d’images, voire complices de Romain Farina, d’après Maître Gerbi ils n’ont jamais été entendus.

https://wanted-pedo.com/bis/grenoble-reseau-pedocriminel-affaire-romain-farina-la-justice-rejette-le-nouveau-recours-dune-victime/

https://wanted-pedo.com/bis/?s=farina

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp