Rochefort | 800 km parcouru pour rencontrer et violer une jeune fille de 11 ans

non

«Elle m’a d’abord dit qu’elle avait 15 ans»
stock.adobe.com
Un Français a fait le trajet depuis Carpentras pour rencontrer une jeune fille de 11 ans, originaire de Rochefort. Avant de prendre la route, il a recherché la définition du mot « pédophile ».

En arrivant, il l’a violé.

Le tribunal correctionnel de Dinant a condamné, mercredi, un homme né en 1998 poursuivi pour des attentats à la pudeur et un viol commis sur une fille de 11 ans, le 2 décembre 2021 à Rochefort à huit ans de prison ferme.

Originaire de Carpentras (France, Vaucluse), le prévenu a fait 800 kilomètres de route pour rencontrer cette jeune fille dont il avait fait la connaissance sur un site de messagerie instantanée.

« Elle m’a d’abord dit qu’elle avait 15 ans puis, après avoir longuement parlé, qu’elle en avait 13 (NDLR : elle n’en avait en fait que 11). Malgré cela, on a continué à parler », expliquait le prévenu à l’audience.

Ce dernier s’est masturbé devant sa webcam tandis que la jeune fille lui a envoyé une photo d’elle dénudée. Il lui a aussi envoyé des messages clairs quant à ses intentions et a recherché sur internet la signification du mot « pédophile » avant de prendre la route.

En Belgique, le prévenu a passé du temps avec la jeune fille en l’emmenant au restaurant puis à l’hôtel, où il l’a violée.

Malgré les dénégations du prévenu, le tribunal a retenu cette prévention de viol établie en se basant notamment sur les déclarations de la victime, sur les analyses ADN, sur le contenu des messages qu’il lui a envoyés ou encore sur les images des caméras de surveillance de l’hôtel.

Dans son jugement, le tribunal a notamment tenu compte de la nature et de la gravité des faits, du mépris pour l’intégrité physique d’autrui ainsi que du jeune âge et de la fragilité de la victime.

Source(s):