Nantes | Engagé dans un périscolaire alors que interdit de travailler avec des mineurs

oui

Pédocriminel En liberté

Condamné pour agression sexuelle, un homme est engagé par une école primaire
Malgré son interdiction d’exercer auprès de mineurs, le quinquagénaire a travaillé 3 semaines dans une école, près de Nantes, rapporte « Ouest-France ».

C’est un dysfonctionnement qui est passé entre les mailles du filet de l’Éducation nationale. Comme l’indique Ouest-France, un homme âgé d’une cinquantaine d’années et condamné à plusieurs reprises pour des violences sexuelles a été embauché pour un poste d’agent d’accueil périscolaire dans une école primaire située entre Nantes et Saint-Herblain, en Loire-Atlantique.

Le mis en cause a en effet déjà 4 mentions à son casier judiciaire, s’étalant de 1994 à 2001 : attentat à la pudeur, incitation à la débauche et agression sexuelle.

Le quotidien régional souligne que ces condamnations lui interdisent formellement de travailler dans un secteur en contact avec les mineurs. Pour obtenir ce poste, le quinquagénaire est passé par l’association Léo-Lagrange, qui œuvre dans « l’éducation populaire ». Au préalable de sa signature de contrat, son employeur lui a demandé un exemplaire de son casier judiciaire et pour parvenir à ses fins, l’homme condamné lui a remis un document justifiant qu’il ne l’avait pas encore reçu.

300 euros d’amende après avoir été démasqué

Engagé, il aura travaillé durant 3 semaines auprès de jeunes enfants avant d’être démasqué par la direction de l’école, qui est parvenue à se voir remettre un extrait de son casier judiciaire. La mairie, puis le parquet de Nantes ont aussitôt été alertés.

Convoqué devant le tribunal correctionnel de Nantes, jeudi 4 novembre, il a été condamné à une peine de 60 jours-amendes à 5 euros, une peine alternative à la prison lui imposant de payer une amende totale de 300 euros sous peine d’être incarcéré 2 mois. Lors de l’audience, il a plaidé « la confusion » plus « que de la duplicité », selon les mots de son avocat.

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp