Nancy | Une enseignante condamnée à 14 ans de prison pour avoir violé ses enfants

non

Son amant lui demande constamment de lui envoyer des vidéos où elle viole ses deux enfants
Une institutrice et son amant ont été condamnés mardi à 14 ans de réclusion criminelle. La trentenaire a été jugé coupable de viols et d’agressions sexuelles sur ses propres enfants.

Un éprouvant procès s’est terminé hier aux assises de Meurthe-et-Moselle, où une institutrice de 35 ans était jugée pour viols et agressions sexuelles sur ses enfants.

Sur le banc des accusés figurait aussi son amant, de 10 ans son aîné, jugé pour complicité, relate L’Est Républicain.

L’affaire remonte à février 2019.

A l’époque, la trentenaire est prise en charge à l’hôpital après une tentative de suicide.

Elle raconte alors que son amant lui demande constamment de lui envoyer des vidéos où elle viole et agresse sexuellement ses deux enfants.

Dans un premier temps, la professeur des écoles réfute avoir commis de tels actes.

Mais quelques mois plus tard, elle se ravise en garde à vue et explique avoir été sous l’emprise de son amant, un ancien photographe.

L’amant fait appel

Leur procès s’est ouvert la semaine passée.

La jeune femme comparaissait pour des viols et des agressions sexuelles commis sur son fils de 7 ans et sur des agressions sexuelles commises sur sa fille de 5 ans.

Le père des enfants était également poursuivi pour une agression sexuelle sur la fillette, mais il a été acquitté, conformément aux réquisitions du parquet.

Ce dernier avait requis 12 ans de réclusion criminelle à l’encontre de la mère incestueuse et 10 ans pour son amant.

Finalement, ils ont été tous deux condamnés à 14 ans de prison.

Le quadragénaire, qui a toujours nié les faits, a déjà interjeté appel.

Source(s):