Manifestation refusée : La Mairie de Ploërmel aurait-elle honte ?

Notre réaction face à la réponse du Maire de Ploërmel, Mr LE DIFFON,

Nous constatons à nouveau, la mauvaise foi des pouvoirs publics de PLOERMEL, en refusant notre possibilité de manifester publiquement sur l’affaire WEISS, à la demande de Madame Weiss par notre soutien, sous prétexte d’une enquête judiciaire ouverte sur la maman, SANS QU’ELLE SOIT INFORMEE sur sa probité.

Maxime appelle la Mairie pour avoir des explications :

 

Autrement dit, le Maire, ne veut pas de trouble dans sa commune en rapport à l’incapacité de ses services. Il ne veut surtout pas que les citoyens soient informés de la réalité d’un dossier simple.

Les enfants expriment à leur mère que le père a des comportements violents, obscènes et de plus en plus suspicieux sexuellement.

La mère porte plainte, (que faire d’autre ?)

Le père se rebiffe, et demande le placement des enfants dénonçant une manipulation de la maman.

Les enfants sont placés dans 3 familles différentes sans même être auditionnés par un juge,

Les services sociaux n’ont de cesse depuis plus  1 an ½ d’enfoncer la mère protectrice au profit du père, violeur des 3 enfants.

Nous Refuser de manifester, alors que c’est un droit immuable, malgré la demande en bon et due forme, malgré les 18 manifestations de WANTED PEDO à Paris, Montreuil, Dijon, Cannes, Belgique, déjà exercées SANS qu’aucune INTERDICTION n’ait jamais eu lieu malgré les affaires en cours.

Nous notons que la DCRI y était présente, avec de bons rapports à notre égard, et notre droiture lors de ces manifestations n’est plus à prouver.

Sauf que là, dans cette petite ville où tout se sait, l’image sociale va être fustigée, et pour cause.

Il n’y a que de gentilles assistantes sociales, que de gentilles familles d’accueil, que des gentils papas,  et une seule, juste une seule personne, la Maman, est « pernicieuse ».

Enfin quand même, QUI VA OUVRIR LES YEUX dans cette petite bourgade ? Qui, sinon vous CITOYENS puisque la municipalité se cache, se tait, jusqu’à se parjurer ?

La ville de Ploërmel possède un panneau à chaque entrée, il y est écrit : VILLE AMIE DES ENFANTS

La réalité est tout autre !

Sachez bien que nous ne lâcherons rien, qu’aucune procédure ne nous empêchera d’agir, agir pour ne pas subir, que nous refuserons d’abdiquer jusqu’à ce que LES ENFANTS RETOURNENT HABITER AUPRÈS DE LEUR MERE LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE.

Soyons nombreux à soutenir cette famille ce dimanche 5 Novembre à 12H, merci pour eux !

L’équipe Wanted Pedo,

Pour ceux qui ne connaissent pas l’affaire, cliquez ici : 

http://wanted-pedo.com/bis/cas-decole-de-deni-institutionnel-de-placement-abusif-naufrage-de-lase-de-ploermel-bretagne/

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp