Breuil-le-Vert | Un homme accusé de viols sur mineurs retrouvé avec une balle dans la tête

non

Une ordonnance de non lieu avait été déclaré à son encontre sur des accusations d’inceste
La victime, mise “en examen et placée sous contrôle judiciaire”, a été assassinée en août d’une balle en pleine tête à son domicile.

Une information judiciaire a été ouverte pour l’assassinat en août dans l’Oise d’un quadragénaire, qui avait été mis en examen pour des viols et agressions sexuelles incestueuses sur mineurs, a indiqué mercredi le parquet de Senlis.

L’homme, né en 1980, était décédé le 24 août après avoir reçu une balle en pleine tête à son domicile de Breuil-le-Vert.

Aucun suspect

Au vu des circonstances, le parquet de Senlis a été saisi et une information judiciaire contre X du chef d’assassinat a été ouverte, a relaté le procureur, Jean-Baptiste Bladier, précisant qu’à ce jour “aucune interpellation n’est intervenue”.

Mais “afin d’éviter la propagation d’informations parcellaires ou inexactes”, il indique que la victime avait été mise “en examen et placée sous contrôle judiciaire” dans le cadre d’une information judiciaire pour “viols sur mineurs de 15 ans et agressions sexuelles incestueuses sur mineurs de 15 ans”, instruite à Senlis.

Le procureur précise:

“Son décès entraîne nécessairement l’extinction de l’action publique à son encontre”

Il avait auparavant été mis en examen dans le cadre d’une précédente information judiciaire ouverte à Beauvais des chefs de violences par conjoint et agressions sexuelles incestueuses sur mineur de 15 ans.

Mais celle-ci avait donné lieu en août 2021 à une ordonnance de non-lieu.

 

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp