Allemagne | Réseau pédocriminel, 200 suspects, 12 ans de prison pour Jörg L.

Depuis le scandale de Lügde, le ministre Reul a fait de la lutte contre la maltraitance des enfants une priorité politique intérieure, une “priorité absolue”. 

Le personnel a été renforcé, la technologie et la coopération améliorées. Les enquêteurs font face à un monstre à plusieurs têtes. Internet facilite considérablement l’échange d’images d’abus, les pédocriminels recrutent de nouveaux complices via des forums de discussion et stockent de grandes quantités de données. 

Dans le seul cas de Münster, plus de 500 téraoctets de matériel ont jusqu’à présent été confisqués.

Source : welt.de

Un homme accusé d’être à la tête d’un vaste réseau pédophile allemand et d’avoir lui-même abusé de sa fille à plusieurs reprises a été condamné mardi 6 octobre à douze ans de prison par un tribunal de Cologne.

 

Jörg L. Chef du réseau de Bergisch Gladbach
Source : https://www.bild.de/regional/koeln/koeln-aktuell/kinderschaender-ring-von-bergisch-gladbach-vater-joerg-l-steht-ab-montag-vor-ger-72299000.bild.html

Jörg L., 43 ans, devait répondre des accusations de dizaines de cas d’abus sexuels sur des enfants, dont sa propre fille d’à peine quelques mois, de viols et de diffusion de matériel pédopornographique.
La plupart des crimes concernaient sa fille, née en 2017, qu’il aurait régulièrement maltraitée en l’absence de sa mère dès l’âge de trois mois jusqu’en 2019 et son arrestation.
L’Allemand est considéré comme un personnage clé de ce qui dans le pays a été appelé le «complexe d’abus de Bergisch Gladbach», du nom de la ville, située en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest) où ont été commis une grande partie des crimes. Son arrestation avait permis de démanteler un vaste réseau pédophile, une affaire sur laquelle enquête toujours la police.

Énormes quantités de matériel pédopornographique

Lors des perquisitions chez lui, les enquêteurs avaient ainsi pu, grâce aux énormes quantités de matériel pédopornographique recueillies, retrouver la trace de dizaines d’autres pédophiles dont certains ont déjà été condamnés à des peines de prison ou sont encore en détention préventive en attendant leur procès.
Le ministère public de Cologne a jusqu’à présent recensé 201 suspects impliqués rien qu’en Rhénanie-du-Nord-Westphalie dans ce vaste réseau criminel. Le «complexe d’abus de Bergisch Gladbach» constitue l’un des réseaux pédocriminels découvert ces derniers mois par les enquêteurs de cette région de l’ouest de l’Allemagne.
Une autre affaire similaire qui secoue le pays concerne les cas de maltraitances d’enfants perpétrés pendant des années dans un camping de Lügde, à quelque 200 km au nord de Bergisch Gladbach.
Cette affaire, qui concerne une quarantaine d’enfants âgés de trois à quatorze ans à l’époque des faits, est considérée comme l’un des plus grands scandales de ces dernières décennies. Dans la lignée de ces deux affaires, la police allemande avait en juin dernier déclaré enquêter sur 30.000 personnes suspectées d’être liées à un vaste réseau d’abus d’enfants, la plupart pour appartenance à des groupes de messagerie sur lesquels s’échangeaient des images pédopornographiques.
Source : lefigaro.fr
 

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp