Témoignage | Julie Zenatti confie avoir été victime d’agression lorsqu’elle était enfant

non

Catégories :

Mots clés :

Julie Zenatti confie avoir été victime d’agression lorsqu’elle était enfant
Julie Zenatti était l’invitée d’Europe 1 à l’occasion de la sortie de son nouvel album, “Refaire danser les fleurs”. Alors qu’elle évoquant l’une de ses chansons, elle a confié avoir été agressée étant enfant.

Lors de son passage dans l’émission “Culture Médias”, sur Europe 1, Julie Zenatti a été interrogé sur les paroles de l’une des chansons de son nouvel album.

Le morceau, intitulé “Plein Phare”, parle d’une agression. Le texte est le suivant:

“Cette petite fille, un dimanche à Bastille, et puis tout qui vacille. Foulard à pois blanc, vestige du printemps qui a volé le temps. Il s’enfuira peut-être, mais jamais de sa tête. Il en a fait des miettes”.

La chanteuse explique:

“Il y a comme ça des histoires qui font partie d’une vie, et qui ressortent à un moment sans que l’on sache pourquoi. On a besoin que cela existe. Probablement parce que j’ai une petite fille qui a 10 ans aujourd’hui”.

Pour Julie Zenatti, cette chanson

“est le dernier bout de puzzle qui manquait à ces huit albums que j’ai faits”.

“Pardon de poser la question comme ça, mais la petite fille, c’est vous?”,

lui demande alors le journaliste. Visiblement émue, Julie Zenatti répond: “oui”, qu’elle répète plusieurs fois.

“Je ne m’attendais tellement pas à ça, je suis désolée.”

Elle explique lire en ce moment le livre “Je suis une sur deux”, de Giulia Foïs.

“L’autrice parle d’un viol, de comment s’est passé le procès et de comment la honte se trompe de camp et se pose sur les victimes. Le livre raconte comment les victimes doivent se battre et grandir avec ça, et le fait que l’on doit se battre aussi pour être reconnue comme une victime.”

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp