Urgent – Pétition | JUSTICE pour l’enfant noir de 3 ans, violé à Montreuil !

En rentrant du centre aéré de l’école Jules Ferry à Montreuil , la maman d’un enfant de 3 ans découvre sur son fils en état de choc des traces de viol évidentes.

Aujourd’hui 1er Juillet, les jeunes parents sont entendus à la mairie et reçus de façon extrêmement irrespectueuse et subissent, en plus du viol de leur enfant, des pressions extrêmement violentes.
Le Maire dépose une plainte contre Mwazulu Diyabanza, ami et défenseur de la famille.

Le Maire de Montreuil essaye clairement d’étouffer l’affaire. Nous craignons que les preuves remises aux Autorités ne soient volontairement “perdues”.

Nous souhaitons alerter la presse et l’opinion publique afin d’éviter que l’affaire ne soit enterrée.

Soyons solidaires de cet enfant, de cette famille, signons la pétition.

Signez la pétition : https://www.change.org/

Mobilisation Citoyenne

Wanted Pedo appelle tous ses membres sympathisants Parisiens à se rendre ce lundi à 14h30 devant l’école maternelle Jules Ferry. Une marche est organisée pour exiger des réponses concernant cette affaire, elle débutera devant l’école et se terminera à la Mairie de Montreuil.

Y a t-il eu d’autres enfants victimes dans cette école ?
Y a t-il eu d’autres signalements ou plaintes concernant l’école Jules Ferry ?
Si un coupable est identifié, quel est son parcours, a-t-il fait l’objet d’autres signalements ou plaintes ?

Voici le communiqué de FCPE – UCL Montreuil : http://www.fcpe-ucl-montreuil.fr/

En voilà un extrait 

” Une réunion pour l’ensemble des familles de la maternelle a finalement été mise en place vendredi 1er juillet à 12h. Elle s’est tenue en présence du Proviseur de la vie scolaire de la direction académique, de l’inspectrice de circonscription de Montreuil 2, de Madame la maire-adjointe à l’éducation, et du médecin-conseil de l’académie, entre autres.

Madame Dominique Attia a annoncé que le commissaire de Police chargé de l’enquête lui a permis de dire que les marques sur le corps de l’enfant ne relèveraient pas d’une agression sexuelle. Les institutions présentes ont toutes signifié leur pleine confiance aux équipes du centre de loisirs et de l’école en rappelant que si elles avaient eu le moindre doute, elles auraient pris des mesures conservatoires.

De nombreuses plaintes ont été déposées à l’encontre de l’UDC car les vidéos qu’ils ont tourné devant l’école montrent des familles et leurs enfants, sans leurs autorisations. De plus, elles mettent en accusation certains représentants des institutions.

Nous espérons que ces informations ramèneront le calme dans tous les esprits.

Nous réitérons l’expression de notre soutien envers toutes les familles de la maternelle, ainsi qu’aux équipes de l’école et du centre de loisirs. “

Nous pouvons constater, clairement, que cette affaire prend une mauvaise tournure.

” Madame Dominique Attia a annoncé que le commissaire de Police chargé de l’enquête lui a permis de dire que les marques sur le corps de l’enfant ne relèveraient pas d’une agression sexuelle. Les institutions présentes ont toutes signifié leur pleine confiance aux équipes du centre de loisirs et de l’école en rappelant que si elles avaient eu le moindre doute, elles auraient pris des mesures conservatoires. “

Permettez-nous d’en douter … Chaque jour dans ce combat, nous prouve le contraire.
Des agressions sexuelles sont commises au sein de nos institutions, écoles, collèges, IME, ASE, divers foyers, centre de loisirs ou encore chez les scouts.

À quel moment le commissaire de police peut affirmer que ce petit garçon n’a pas subi d’agressions sexuelles. Est-il expert en médecine légale ? De plus, depuis quand un policier peut statuer des faits ?

Nous veillerons à faire éclater la vérité mais surtout trouver qui a commis ce crime.

Venez nombreux soutenir la famille.

Honneur Force et Courage.

 

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp