Tor le paradis des pédocriminels, mais que fait la Cyber-Police !?

Tor le paradis des pédocriminels, mais que fait la Cyber-Police!?

Comme vous le savez, nous surveillons régulièrement plusieurs sites pédocriminels répertoriés par nos équipes et nous sommes confrontés aux pires horreurs sur le net mais également sur le Dark Net ou Tor « The Onion Router ».

Le Deep Web ou le Dark Net si vous ne le saviez pas encore, est un Internet sans aucune limite, ni protection ou encadrement.

Le web profond ou «invisible» ou encore web caché, en anglais «Deep web» est la partie de la Toile accessible en ligne, mais non indexée par des moteurs de recherche classiques.

On estime que le web profond pourrait contenir 500 fois plus de ressources que le web indexé par les moteurs de recherche, autrement dit l’ensemble du Deep web constitue 70 à 75 % du contenu total d’internet.

Dans cette section, certains sites faisant partie du Deep Web, de manière volontaire, semblent échapper au référencement par les moteurs de recherche.

Formant une couche très profonde du Deep web, c’est ce qu’on appelle le «Dark Net».

L’outil Tor permet de naviguer dans l’anonymat le plus total.

Malheureusement cet anonymat a donné bien des idées à certains, puisqu’on trouve de tout dans le Dark Net et également des sites pédophiles …

Tor était l’outil à ne pas inventer, les pédos ont saisi l’opportunité plutôt deux fois, qu’une…

Tor est donc devenu le paradis des pédophiles et surtout leur outil incontournable, puisque ce sont les sites de pédophilie qui attirent le plus de visiteurs, 83% exactement!

Pourtant les services cachés ne représentent que 2% de volume sur le réseau Tor.
Voir notre article : http://wanted-pedo.com/

Finies les adresses en .com, .net, etc… Dans le Dark Net, les adresses sont une succession de caractères qui se termine par  .Onion.

Pour accéder à ces sites cachés, il faut forcément connaitre leurs adresses.

The Hidden Wiki (« Le Wiki Caché ») qui ressemble à s’y méprendre au Wikipédia que nous connaissons tous, recense de nombreux liens de site dans le format wiki.

article-tor-4852152

article-tor-1-2930597

Il est un peu comme un accueil puisqu’il regroupe toutes sortes de demandes.

Cela inclut des sites contenant de la pédopornographie, des sites vendant des drogues etc…
À chacun de choisir dans quelle direction, il veut se tourner…

Son nom et son adresse sont facilement accessibles sur Internet et fait donc de celui-ci, le pied d’entrée dans le Web caché.

Sur le Dark Net on trouve également énormément d’annuaires regroupant des sites pédocriminels sous forme ; de tchat, de forum, de serveurs de boite mail (.onion), ou encore de plateforme d’échange de photo et de vidéo. Celles-ci sont d’ailleurs en vente sur de nombreux site.

À travers ces tchats pédophiles on peut également trouver les “spécialisés” du genre: Sado Maso, Scato, Urophile, de tortures et de Zoophilie.

Les snuffs movies sont courantes sur le Dark Net. Pour ceux qui ne connaissent pas ce terme, les snuffs movies sont des vidéos ou des longs-métrages mettant en scène la torture, le meurtre, le suicide et/ou le viol d’une ou plusieurs personnes. L’horreur absolue !

Tous les outils essentiels sont disponibles, pour naviguer sur le Dark Net en toute tranquillité.

En France comme à l’étranger, des services cachés (.onion) aux sites clearnet (via réseau normal), tout se trouve sur ces lexiques pédocriminels.

article-tor-3-2028505

Parmi ces annuaires pédocriminels, l’un d’eux à tout particulièrement attiré notre attention.

Car effectivement parmi les liens regroupant ces sites, se trouve un site que nous avons déjà signalé aux autorités et que nous aimerions faire fermer par tous les moyens «le garcon.net».

Il se retrouve accompagné d’autres des sites référencés par les moteurs de recherche, que nous surveillons et considérons comme illégaux.

Le Dark net semble si vaste!

Pourtant il semble impossible de ne pas tomber sur ces annuaires ou index, regroupant certainement plusieurs adresses de site pédocriminels.

Combien d’enfants sont aux mains de ces psychopathes?

C’est effrayant de se dire que personne ne cherche à les arrêter surtout quand on a conscience que tous ces visiteurs sont des gens réels et sont libres d’approcher des enfants sans aucune pitié. Le problème va au-delà de tout ce qu’on peut imaginer…

Comment peut-on laisser faire tout cela, sans limite et sans surveillance?
Ces individus sont prêts à tout pour assouvir leurs «fantasmes» de détraqués…

Sur les «sites/forums référencés» que nous surveillons, nous sommes interloqués de voir avec quelle impunité ils peuvent «échanger»..

Sur Tor, en règle générale c’est également le paradis de la liberté d’expression des pédophiles (l’apologie de la pédophilie n’étant pas condamnable en France…).

Nous pensions, malheureusement, avoir vu les pires horreurs sur le « Dark Net » jusqu’à ce que nous tombions récemment sur un autre genre d’annuaire, des lexiques pédocriminels, par tranche d’âge d’enfants.

Dans ces lexiques spéciaux se trouve, des chats, des forums et des plateformes de fichiers pédopornographiques …

Nous avons été interpelés par l’un d’entre eux, un lexique pédocriminels de 0 à 5ans ; contenant des sites d’images et de vidéos de bébés et de jeunes enfants.

Il recense également un chat français (ce qui est plutôt rare dans la Dark Net) avec des conversations insoutenables.

article-tor-4-8362612

article-tor-5-3441229

article-tor-6-9815372

Ils nous font part de leurs « désirs » les plus cachés et des plus pervers.

Leurs propos dépassent l’entendement, ils expliquent avec des mots crus ce qu’ils aimeraient faire à des bébés … Des bébés de 0 à 5 ans !

Beaucoup de personnes en France l’ignorent ou pensent même que cela n’existe pas, il serait grand temps de comprendre que RIEN n’est fait pour protéger les enfants de ces détraqués.

Personne ne cherche ces individus, personne ne les ennuis, personne ne les connait …

article-tor-7-3384932

article-tor-8-8475484

article-tor-9-5772803

article-tor-10-1207070

article-tor-11-8452569

article-tor-12-9088917

article-tor-13-6138105

article-tor-14-3674633

article-tor-15-6267162

article-tor-16-9763282

article-tor-17-1357114

article-tor-18-7324628

article-tor-19-1907126

article-tor-20-5524738

article-tor-21-4178236

article-tor-22-9133990

article-tor-23-3291661

article-tor-25-5225313

Cette index n’est rien d’autre qu’un repaire pour violeurs et psychopathes extrêmement dangereux pour les enfants.

Il est impensable et même inconcevable d’avoir accès à ce genre de chose, par le Dark Net ou par Internet, il est d’autant plus inconcevable que les autorités ne fassent vraiment rien pour remonter ces personnes et faire des enquêtes et investigations dignes de ce nom.

Nous avons rencontré les agents de la plateforme Pharos, ils nous ont fait part que la majorité de leur temps servait à traquer le terrorisme (jusqu’à 90 %), il reste un petit 10 % de temps à consacrer à la lutte contre la pédocriminalité.

Nous sommes consternés de voir ce genre de sites qui fleurissent de plus en plus, pourtant il serait possible de remonter à l’adresse IP d’un utilisateur Tor
(L’Opération Malaise » fin janvier au Québec en est un exemple).

En effet, d’après 5 informaticiens, en procédant à une analyse du trafic relativement basique (basée sur le protocole Netflow de Cisco), il est possible de surveiller l’ensemble du trafic sur ces sites.

Cette méthode est d’autant plus prometteuse que les chercheurs ont atteint un taux de reconnaissance de 81,4 %. http://www.01net.com/actualites/mettre-un-nom-sur-les-utilisateurs-de-tor-n-est-pas-si-dur-632527.html

Les autorités françaises ne font rien pour les sites référencés sur les moteurs de recherche classiques, alors que feront-ils pour les sites cachés sur Tor ?

Que font les autorités pour trouver les utilisateurs pédophiles du Dark Net ? Pas grand-chose…

Les pédos utilisent avant tout cet outil car ils se sentent en sécurité et anonymes.
Et donc n’ont pas peur des répercutions qu’ils pourraient avoir s’ils n’étaient pas sous couvert d’anonymat.
Il n‘ont plus aucune limite.

Sans oublier, que les pédos peuvent naviguer anonymement sur le réseau internet normal puisque l’accès aux services cachés n’est qu’un des usages possibles de Tor.

On peut tout aussi bien consulter son courrier, faire de la messagerie instantanée ou se connecter au web «visible» via le réseau Tor.
Tor est devenu le principal repaire de pédophiles du monde entier.

Nous vous demandons donc de bien vouloir signaler ces deux forums :

1er lien : http://babyixntjlabwkpi.onion/viewforum.php?f=20&sid=d5d6f384db6635418c15e13a571b8ebb

2ème lien : http://babyixntjlabwkpi.onion/viewforum.php?f=70

Sur ce site ==> https://www.internet-signalement.gouv.fr/

Notre détermination grandit de jour en jour, la pédocriminalité et le trafic d’enfants ne sont pas des problèmes du «Dark Net», mais des problèmes bien réels.

Nous ne pouvons plus accepter cela, des enfants, français, du monde entier, se font violer tous les jours, ils sont mis en ligne, vendus et torturés dans la plus grande omerta politique et médiatique.

Cela ne semble pas être la priorité des français et encore moins des forces de l’ordre aujourd’hui. Pourtant il va falloir que cela change !

Par ailleurs, les journalistes à quel moment vous comptez faire votre travail ?

Car pour nous parler de complotistes, là vous écrivez vos torchons, cependant pour faire votre boulot qui devrait être d’informer pour protéger au mieux les enfants, il n’y a plus personne !

Faites tourner cet article en masse s’il vous plait et signalez les liens contenus dans l’article sur le site du gouvernement, les gens doivent savoir.

Honneur Force et Courage !

Notre ignorance est leur pouvoir.

L’équipe Wanted Pedo

illustration-article-tor-3314894

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp