Saint-André-de-l’Épine | 1 an de prison avec sursis pour avoir agressions sexuelles sur sa petite fille de 6 ans

Il avait agressé sexuellement sa petite-fille

Illustration WP

Les faits se sont déroulés en 2004 et 2005, mais n’ont été dévoilés par la victime qu’en 2018. Cette dernière, qui avait entre 6 et 7 ans au moment des faits, accuse son grand-père d’attouchements à plusieurs reprises.

L’homme profitait, dans le salon de son domicile, de la garde de sa petite-fille pour se frotter sur elle, le sexe en érection, pendant que son épouse était dans la cuisine.

« J’avais des flashs qui revenaient sans cesse. Des actes comme cela, ça ne s’invente pas. J’ai fini par déposer plainte l’année dernière. Je n’arrivais plus à suivre mes études. Je regrette aussi que ma grand-mère ne m’ait pas soutenue »,

a déclaré la victime, mercredi, devant le tribunal correctionnel de Coutances.

Son grand-père, âgé de 82 ans, y répondait d’agression sexuelle sur mineure de moins de 15 ans, par ascendant.

« J’ai eu tort. Je demande pardon. »

À la barre, le prévenu, peu loquace, reconnaît les faits, mais réfute qu’il ait proposé 40 000 € sur son testament à la victime pour qu’elle ne les révèle pas. 40 000 €, c’est d’ailleurs le montant demandé en dommages et intérêts, par l’avocate de la partie civile.

Un an de prison avec sursis

« Une somme qui servira pour que la victime, qui subit toujours un fort impact psychologique, fasse une psychothérapie, et rattrape ses études. »

Les juges ont suivi les réquisitions du ministère public en condamnant l’octogénaire, au casier judiciaire vierge, à la peine d’1 an d’emprisonnement avec sursis. Il devra, en outre, s’acquitter de 5 000 € de dommages et intérêts à la victime, et de 700 € de frais de procédure.

Le tribunal a ordonné son inscription au Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles (Fijais).

Source : ouest-france

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp