Rodrigues | Démantèlement d’un réseau de pédopornographies, un homme politique impliqué

non

Ces images étant insoutenables, le magistrat en charge du dossier a limité le nombre d’enquêteurs
Stupeur à l’île Maurice ! Les policiers ont interpellé cinq personnalités. Ces suspects sont impliqués dans un réseau de pédopornographies à Rodrigues. L’affaire a été révélée après la découverte, sur un portable, d’images sans équivoque d’hommes ayant des relations sexuelles avec des mineures

Actualisation du 1 Septembre 2021:

À Rodrigues, un vaste réseau de pédopornographie et de prostitution a été révélé au grand jour.

Parmi les victimes, des mineurs.

L’un des anciens animateurs de la MBC, décrit comme pouvant être l’un des maillons de ce réseau, a été arrêté et auditionné.

Une enquête de grande ampleur est en cours dans l’île voisine, concernant un possible réseau de prostitution et de pédopornographie.

Parmi les protagonistes, pourraient se trouver des personnalités et des personnes haut placées.

Plusieurs victimes examinées

La semaine dernière, les médecins légistes ont examiné deux suspects et six présumées victimes, dont deux mineures, relatent nos confrères de Défi Média.

Plusieurs téléphones portables ont également été récupérés et seront analysés.

Ils auraient servi à filmer les victimes, explique l’Express de Maurice.

Ils déclarent:

“Il n’est pas à écarter que la maison soit truffée de caméras cachées, car plusieurs vidéos semblent avoir été enregistrées au même endroit. La police soupçonne que c’est une des façons dont le suspect a pu avoir un grand nombre de vidéos pornographiques sur son portable.”

Un homme important au cœur de l’affaire

À ce stade, les enquêteurs de la CID de Port-Mathurin estiment que l’ancien animateur en freelance de la MBC, Jean Dominique Farla, arrêté dans cette affaire est considéré comme un maillon important du réseau.

Une affaire révélée grâce à une plainte

Cette affaire a éclaté la semaine dernière après qu’un ancien employé de la Mauritius Broadcasting Corporation a porté plainte pour le vol de son portable.

La police avait alors arrêté une jeune fille qui aurait expliqué avoir pris le portable car il y avait des vidéos d’elle qui y figuraient.

C’est en consultant le téléphone que la police a découvert un grand nombre de vidéos indécentes.

La police a jusqu’ici arrêté cinq personnes.

Article du 18 Août 2021:

Une marche, pour dénoncer des abus sexuels sur les mineurs, est organisée, ce vendredi 13 août 2021 à l’île Maurice.

Cette manifestation intervient après les révélations sur le démantèlement d’un réseau de pédopornographies à Rodrigues.

Les Organisations non-gouvernementales et le Rodrigues College veulent dénoncer le silence qui règne dans l’île sœur concernant les actes de pédophilies et sensibiliser la population sur l’urgence d’éradiquer les agressions sexuelles de mineurs dans le milieu intrafamilial, comme en dehors.

La mise au jour de ce réseau de pédopornographies sur l’île Rodrigues a provoqué une vive émotion dans le pays.

Depuis le début des investigations, des faits toujours plus improbables sont révélés.

Le public découvre cette affaire qui dure depuis des années et impliquent des personnalités, écrit L’Express de Maurice.

Un homme politique, un homme médiatique, des fonctionnaires

Ces crimes ont éclaté au grand jour grâce aux plaintes de deux victimes, majeures.

L’une dénonçait un viol datant de mai 2020, la seconde a été abusée en juillet de cette même année.

L’une de ces Rodriguaises, mère de famille, a expliqué lors de son audition, que quelques jours plus tard, l’auteur du crime a abusé de ses filles, des jumelles âgées de 16 ans, écrit Le Mauricien.

L’une des plaignantes est parvenue à subtiliser le portable de l’un des deux mis en cause.

L’homme a utilisé son téléphone pour la filmer pendant l’agression.

Les spécialistes des investigations informatiques ont alors découvert des dizaines de vidéos pornographiques.

Ces images étant insoutenables, le magistrat en charge du dossier a demandé de limiter le nombre d’enquêteurs.

Cinq hommes ont été identifiés et appréhendés, mais les inspecteurs vont analyser chaque vidéo pour arrêter l’ensemble des participants.

Une maison à Citronelle

Les policiers rodriguais ont découvert la maison, dans la région de Citronelle, où se déroulaient les “bacchanales”.

 Des caméras étaient installées dans toutes les pièces.

Ce sont ces films, où une partie, que les inspecteurs ont découvert sur le portable dérobé par la jeune femme victime d’un viol.

Les investigations sont loin d’être terminées.

De nombreux rebondissements sont attendus.

L’un des suspects a pignon sur rue, il a lancé son propre parti politique à Rodrigues en février 2021.

La célèbre médiatrice pour l’enfance de l’île Maurice, Rita Venkatasawmy, a été alertée.

Elle ne peut pas, pour l’instant, se rendre à Rodrigues, malgré l’urgence.

Elle déclare:

“Nous suivons la situation. Nous ne pourrons pas nous rendre dans l’île (suspension des vols). Je suis en contact avec la commissaire Franchette Gaspard-Pierre-Louis et les ONG. Ces enfants ont besoin d’encadrement de psychologues spécialistes de la vie sexuelle, mais il n’y en a pas à Rodrigues. Il faut envoyer ces experts dans l’île”.

A Rodrigues : le phénomène de grossesse précoce prend de l’ampleur – 57 cas enregistrés de janvier à juillet 2021

Que se passe-t-il donc à Rodrigues ?

Le pays, déjà ébranlé par les scandales liés à des cas de pédophilies, pédopornographies, viols et autres arnaques sexuels allégués, voilà que les chiffres pour les cas de grossesses précoces viennent donner froid dans le dos.

Rien que pour la période allant de janvier 2021 à fin juillet 2021, 57 cas ont été enregistrés par les autorités dont les plus jeunes parents sont âgés de, seulement, 12 ans.

En 2020, 156 cas de grossesses précoces avaient été enregistrés pour toute l’année.

Pire encore, les cas d’incestes n’ont de cesse de croitre dans la Cendrillon des Mascareignes.

Au point de se demander s’il s’agirait d’un crime sexuel que l’on pourrait, malheureusement, qualifier d’ordinaire sur place.

Sollicité pour une réaction, une source au Ministère de l’Égalité des genres, du bien être de la famille et du développement de l’enfant a déclaré que Rodrigues étant autonome, les enquêtes sont menées à leur niveau.

Avant d’ajouter que les autorités mauriciennes fournissent des assistances et support lorsque des demandes sont effectuées.

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp