Pantin | L’enfant accuse le directeur du centre de loisirs de pédophilie, le père lui met une correction, et c’est lui qui est jugé

Pantin : les parents violents seront jugés dans quatre mois

Palais de Justice de Bobigny

Le 16 décembre dernier, Adbelkader B. avait frappé le directeur du centre de loisirs des Courtillières à Pantin d’un coup de casque.

Un coup de sang après avoir appris que son fils de 5 ans accusait le directeur de pédophilie.

Hier, cet homme de 34 ans et sa compagne, 26 ans, comparaissaient devant le tribunal de Bobigny pour des violences aggravées et une interruption temporaire de travail (ITT) supérieure à 8 jours, 45 jours en l’occurrence.

Deux mois après, la victime porte toujours un bras en écharpe et n’a pas repris son travail.

Les deux parties ont demandé le renvoi de l’affaire. Me Nicolas Cassart, l’avocat du couple, souligne : « Une nouvelle enquête préliminaire a été ouverte après un classement par le parquet de l’affaire.

Nous voulons attendre le résultat de ces nouvelles investigations ».

En effet, le parquet avait décidé de ne pas donner suite aux accusations du petit garçon et à la plainte pour viol des parents.

Le dossier sera jugé le 9 juin prochain.

Source : Lz Parisie

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp