Grande-Synthe | Stéphane Bak, le responsable de l’agence intérim Back Emploi de la commune est mise en examen pour téléchargement et diffusion d’images pédopornographiques “insoutenables”.

Très impliqué dans le milieu associatif, en particulier dans celui du rugby, le directeur d’une boîte d’intérim de Grande-Synthe a été mis en examen ce jeudi dans une affaire de pédopornographie particulièrement choquante.

673601061_B978779544Z.1_20160527180534_000_G1R6SQMJH.1-0
Stéphane Bak était le responsable de cette agence

Depuis plusieurs semaines, les policiers de la brigade des mineurs de la sûreté urbaine de Dunkerque enquêtent sur une affaire de pédopornographie sur Internet particulièrement sordide.

Stéphane Bak, le responsable de l’agence d’intérim Back Emploi à Grande-Synthe, trésorier du club de rugby de Coudekerque-Branche et éducateur de rugby, ancien président du festival Bay Car Blues à Grande-Synthe, a été placé en garde à vue pour téléchargement et diffusion d’images pédopornographiques insoutenables.

Des centaines d’images auraient été téléchargées depuis son lieu de travail, dans sa boîte d’intérim. L’agence a été perquisitionnée.

Stéphane Bak a été mis en examen jeudi par un juge d’instruction.

Placé sous contrôle judiciaire

Le parquet avait requis son placement en détention provisoire, notamment en raison de l’expertise psychiatrique insistant sur les forts risques de récidives.

Le mis en cause a été placé sous contrôle judiciaire. Le parquet de Dunkerque a immédiatement fait appel de la décision.

 

Source : www.LavoixDuNord.fr

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp