Mayotte | Un policier aurait violé une ado, il rentre chez lui après une garde à vue

oui

Pédocriminel En liberté

Alcoolisé, il aurait menacé une adolescente avec son arme en échange de faveur sexuelle
Un policier a été mis en examen la nuit dernière pour viol aggravé, après avoir passé 48 heures en garde à vue. Celui-ci a été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire. Il encourt une peine pouvant aller jusqu’à 20 ans de réclusion criminelle.

Les faits se seraient déroulés le 28 février dernier sur le parking du personnel, en contre bas du commissariat.

L’adjoint de sécurité aurait demandé à une copine, âgée de 14 ans, de le rejoindre.

Après avoir discuté ensemble, il lui aurait imposé une fellation. Face au refus de la mineure, le policier, d’une vingtaine d’année, l’aurait forcé en la menaçant avec son arme de service.

La jeune fille finira par déposer plainte quelques jours plus tard.

Elle précisera notamment que le policier avait consommé de l’alcool et semblait être ivre.

Une information judiciaire a été ouverte sous la direction d’un juge d’instruction. Une enquête interne de la Direction Territoriale de la Police Nationale va-t-elle voir le jour ?

C’est l’une des zones d’ombre, pour le moment. Comment un adjoint de sécurité a pu consommer de l’alcool et s’absenter un long moment sans éveiller les soupçons des policiers titulaires qui l’avaient sous leur responsabilité ce jour là ?

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp