Yvelines | L’exhibitionniste multi-récidiviste écope d’un an de prison…

non

Son casier judiciaire fait état de 34 mentions dont 12 pour exhibitions sexuelles
Un retraité de 71 ans a été condamné après avoir été surpris par trois adolescentes alors qu’il se masturbait près de l’université de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Bien connu des services de police, il faisait l’objet de multiples condamnations pour des faits similaires.

Il a tenté de nier les faits mais le tribunal judiciaire de Versailles a tranché : un homme âgé de 71 ans vient d’être condamné à un an de prison avec mandat de dépôt pour exhibition sexuelle et violences sur mineur.

Interpellé vendredi 10 septembre à Montigny-le-Bretonneux (Yvelines), il avait été dénoncé et pris en chasse par trois adolescentes.

Alors que celles-ci marchaient dans le parc de l’université de Saint-Quentin-en-Yvelines vers 22h30, elles ont aperçu le retraité, pantalon baissé, légèrement caché dans un coin. Elles décident de s’approcher en filmant la scène et remarquent qu’il se masturbe.

Pris en flagrant délit, le retraité assène un coup de poing au niveau de la mâchoire de l’une d’entre elles, âgée de 15 ans, puis prend la fuite. Suivi par le groupe d’adolescentes, tandis qu’elles prévenaient la police, il se retournait pour les menacer avec un tournevis.

Déjà douze autres exhibitions sexuelles
Arrêté un peu plus loin par les forces de l’ordre, l’exhibitionniste a, dans un premier temps, nié les faits, expliquant qu’il urinait dans le parc. Confondu par la vidéo, il a finalement reconnu s’être masturbé.

Multirécidiviste, son casier judiciaire fait état de 34 mentions dont 12 pour exhibitions sexuelles.

D’autres affaires similaires avaient ponctué l’été dans les Yvelines.

La dernière notoire remonte au 15 août, lorsqu’un homme de 32 ans avait été interpellé après s’être frotté à une femme enceinte en pleine nuit dans un bus à Sartrouville.

Le tribunal de Versailles avait par ailleurs condamné un pervers de 38 ans à un an de prison le 5 août pour avoir commis plusieurs agressions sexuelles dans le RER A, notamment au Vésinet.

Dans la nuit du 31 mai au 1er juin, ce sont deux exhibitionnistes de 27 et 32 ans qui avaient été arrêtés dans les transports en commun à Rambouillet et aux Mureaux.

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp