Versailles | Réseau de prostitution de mineur et trafic de drogue entre Villepreux et Les Clayes-sous-Bois

Un jeune homme de 29 ans a été mis en examen ce mercredi pour extorsion, il est soupçonné d’avoir participé à une agression en réunion en juin dernier à Villepreux.

C’est une sombre histoire de violence, de drogue et de prostitution de mineurs. Un homme de 29 ans a été mis en examen ce mercredi à Versailles pour extorsion. Il est soupçonné d’avoir agressé un homme de 38 ans, le 5 juin dernier à Villepreux, avant de se faire remettre de l’argent liquide. Un deuxième suspect avait été interpellé la veille.

Il est 4 h 20 cette nuit-là, avenue du Grand-Canal, lorsque la victime est contactée par une connaissance. Celle-ci lui explique que sa mère vient d’avoir une crise cardiaque et qu’il faut qu’il descende toute de suite au pied de son immeuble.

Romain obtempère et constate que trois voisins l’attendent armés d’une barre de fer et lui ordonnent de rembourser sa dette. Ils le forcent à remonter au premier étage et se font remettre une somme de 600 euros et les clés d’une voiture.
Mais les voleurs en veulent plus. La victime refuse et encaisse des coups de barre de fer sur la tête avant que les malfaiteurs prennent la fuite. Alors que le trentenaire est conduit à l’hôpital du Chesnay par les pompiers, l’un des agresseurs est rapidement interpellé avant d’être écroué, les deux autres demeurant introuvables.

La victime arrêtée elle aussi quelques jours après son agression

La victime sera, elle aussi, arrêtée quelques jours plus tard en compagnie de trois autres complices soupçonnés d’exploiter depuis plusieurs mois des prostituées mineures. L’enquête a démarré au mois de mai, lorsqu’une adolescente de 17 ans, très perturbée, a regagné le foyer de l’aide social à l’enfance d’où elle s’était enfuie deux mois plus tôt, pendant le confinement.

À son retour, son corps portait des traces de coups et de sévices. La jeune femme a raconté aux policiers de la sûreté urbaine de Versailles que durant sa fugue, elle avait été approchée par un rabatteur avant d’être prise en main par des proxénètes. Ces derniers lui avaient fait miroiter des gains plus importants qu’elle n’en percevrait sans leur « protection ».
Mardi dernier, c’est donc un second suspect qui a été arrêté dans l’affaire de l’agression du proxénète présumé par ses voisins, après que le juge d’instruction a émis un mandat de recherche à son encontre.

Placé en garde à vue au commissariat de Plaisir, ce jeune homme a expliqué qu’il avait agi pour protéger son frère, lequel avait, selon lui, été recruté par la victime pour participer à un réseau de trafic de drogue et de prostitution de mineurs entre Villepreux et Les Clayes-sous-Bois. Le suspect a reconnu qu’il avait bien porté des coups mais qu’il n’était pas armé et ne lui avait rien volé, ne voulant pas toucher à de l’argent provenant de la prostitution d’adolescentes.

Source : leparisien.fr

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp