Tours | Inceste, elle porte plainte contre son père plus de 30 ans après les faits

non

Elle subit des viols répétés de son père pendant plus de 8 ans
Tribunal de Tours
Le procès d’un homme de 62 ans s’est ouvert devant la cour d’assises d’Indre-et-Loire. Il est accusé d’avoir, durant plusieurs années, violé et agressé sexuellement sa fille, alors qu’elle était âgée de moins de 6 ans. L’homme a reconnu les faits mais a nié les avoir commis à ce moment-là.

Un homme de 62 ans comparaît devant la cour d’assises d’Indre-et-Loire à Tours, accusé de viols et d’agressions sexuelles commis sur sa fille lorsqu’elle était mineure.

La plaignante, aujourd’hui âgée de 41 ans, a témoigné de faits qui se seraient produits avant 1987 alors qu’elle n’avait même pas 6 ans et jusqu’à ses 14 ans, rapporte La Nouvelle République, ce jeudi.

Le sexagénaire, lui, a reconnu les accusations, mais a contesté la période évoquée par sa fille.

C’est après avoir suivi des séances avec une sexologue que la quadragénaire aurait pris conscience de la gravité des faits.

Celle-ci a décidé de déposer une plainte en 2015, plus de trente ans après les faits, détaille le quotidien.

« Je veux être reconnue comme victime »

À l’audience, la femme a raconté avoir subi des attouchements répétés de la part de son père alors que sa mère, atteinte d’une grave maladie, était à l’hôpital.

La victime a affirmé:

« Je me souviens de tout, et je sais que ça restera toujours »

Pour l’accusé en revanche, les agressions auraient débuté peu avant son divorce soit plusieurs années plus tard.

A la barre elle déclare:

« Je l’ai laissé tranquille pendant trente ans. Aujourd’hui, je veux être reconnue comme victime et qu’il y ait une justice »

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp