Nantes | Un nourrisson de 14 mois violé par son père ?

Un couple mis en examen pour viol incestueux, acte de torture et de barbarie sur leur bébé âgé de 14 mois

À l’occasion d’une luxation congénitale de la hanche du nourrisson, les médecins avaient constaté des lésions sur les lèvres et l’anus du bébé.

Mis en examen avec sa compagne pour viol incestueux, acte de torture et de barbarie sur mineur de moins de 15 ans (leur bébé âgé de 14 mois), un homme, actuellement détenu à La Roche-sur-Yon, a demandé sa remise en liberté devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Poitiers, mardi 3 mars 2020.

Elle a été refusée.

L’avocat général y était opposé notamment en raison « de faits d’une exceptionnelle gravité dont un certain nombre d’éléments font penser qu’il est à l’origine de ces lésions ».

Le trentenaire conteste les faits :

« Je conteste totalement les faits, je suis innocent », a-t-il répété aux magistrats.

L’affaire avait été révélée par des professionnels de santé de la clinique pédiatrique de Nantes, en décembre 2019.

À l’occasion d’une luxation congénitale de la hanche du nourrisson, les médecins avaient constaté des lésions sur les lèvres et l’anus du bébé.

Une première estimation fait état d’une interruption totale de travail (ITT) d’un mois.

L’enquête a montré que le père avait dormi dans la chambre du nourrisson dans un climat familial violent, sur fond d’alcoolisation et d’une sexualité qualifiée de « débridée » chez la mère.

 

Source : lanouvellerepublique.fr

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp