Seyne-sur-Mer | Placé en détention provisoire pour viols sur mineurs et pédopornographies

non

Ils ont surpris cet homme avec leur petit frère dans une position qui ne laisse aucun doute.
Un homme de 29 ans a été placé en détention provisoire ce week-end après avoir été interpellé en fin de semaine par les policiers à la Seyne-sur-Mer pour s’expliquer sur des accusations de viol formulées par trois enfants âgés de 7 à 9 ans. L’individu est soupçonné d’avoir fait d’autres victimes.

Les policiers ont mis un terme aux agissements d’un pédophile présumé en interpellant en fin de semaine dernière un homme de 29 ans à la Seyne-sur-Meraccusé par trois enfants de les avoir violés.

L’individu a été placé en détention provisoire ce week-end.

Les faits porteraient sur des enfants âgés de 7 à 9 ans.

Les deux plus âgés ont osé parler.

Une affaire qui se joue dans un cadre presque familial puisque l’auteur présumé est un ami de la famille.

Celui que l’on ne soupçonne jamais.

Celui à qui on laisse ses enfants parce qu’en quelque sorte, il fait partie de la famille.

Celui à qui cette mère, isolée, confie ses trois fils parce qu’elle travaille et que ses revenus d’aide à domicile ne lui permettent pas de faire autrement.

La situation aurait pu durer encore longtemps si les deux aînés ne lui avaient pas parlé.

De ce qu’ils ont surpris : cet homme avec leur petit frère dans une position qui ne laisse aucun doute.

Et de ce qu’ils ont eux-mêmes subi de la part de leur soi-disant “tonton”.

Et si ce dernier tente de minimiser les faits, les détails glaçants livrés par les victimes présumées corroborés par les analyses médicales et scientifiques ne vont pas dans son sens.

D’autant que dans son téléphone, des consultations de sites pédopornographiques et surtout des photos prises de jeunes enfants nus ou en maillot de bain laissent craindre de potentielles autres victimes.

L’homme, qui n’était pas du tout connu de la justice, selon le Parquet de Toulon, a donc été mis en examen pour viols sur mineurs de moins de 15 ans, et placé en détention provisoire.

L’enquête va notamment s’attacher à déterminer qui sont les autres mineurs présents sur les photos.

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp