Saint-Étienne | Deux hommes jugés pour avoir tué leur grand-père incestueux

non

L’homme était accusé de viols par presque tous ses descendants
Deux quadragénaires sont jugés à compter de ce mardi aux assises de de la Loire pour avoir tué leur grand-père de 92 ans en avril 2016 dans le quartier de Bellevue à Saint-Étienne. Un grand-père qu’ils accusaient de les avoir violés lorsqu’ils étaient jeunes.

Le grand-père a été condamné en 2015 pour attouchement sexuel sur l’une de ses petites-filles : un an de prison avec sursis par le tribunal correctionnel.

Mais il serait l’auteur de viols répétés sur ses enfants et petits-enfants.

Des faits prescrits pour lesquels il n’a pas été condamné.

Accusé de viol par presque tous ses descendants

En 2011, plusieurs membres de la famille, enfants et petits-enfants, portent plainte pour viol et attouchement sexuel.

Les premiers faits remonteraient à la fin des années 50.

L’aînée de la famille, la mère de l’un des deux accusés qui comparait aujourd’hui, était alors âgée de huit ans.

Sur quatre enfants (deux garçons et deux filles), trois ont porté plainte.

Tout comme plusieurs petits-enfants.

Mais les faits étant prescrits, le grand-père, aujourd’hui décédé, n’a été condamné que pour attouchement sexuel.

En quête d’une demande de pardon

Une condamnation insuffisante aux yeux des deux cousins.

Un an après ce jugement, sous l’emprise d’alcool, en quête d’excuse, de demande de pardon, ils rendent visite à leur grand-père et finissent par le rouer de coups.

Il succombera des suites de ses blessures dix jours plus tard à l’hôpital.

Les deux accusés ont reconnu les faits, ils sont jugés pour actes de violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp