Propagande maçonnique-satanique | Aurora Aksnes | TDI, Mk-ultra

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur vk
Partager sur skype
Partager sur email

Les clips musicaux sont un moyen idéal permettant de révéler visuellement et symboliquement quelque chose de bien plus profond qu’une simple chanson de trois ou quatre minutes… n’en parlez pas, montrez le…

Cet hermétisme imprègne certaines des plus grosses productions cinématographiques et musicales :

“Parler sans parler, montrer sans montrer et cacher sans cacher”, un art très subtil auquel s’attelle avec zèle l’industrie du divertissement. Toute cette symbolique MK est massivement diffusée dans le monde profane afin que les gens voient sans voir et entendent sans comprendre.

Les sorciers-contrôleurs transmettent ainsi leur “lumière” de manière plus ou moins codée avec des productions de divertissement contenant un double sens et des symboles explicites véhiculant une doctrine occulte finalement exposée aux yeux de millions de profanes.

Cette divulgation indirecte leur permet de compromettre ainsi les masses afin que nous ne puissions pas dire “Mon Dieu, nous n’en savions rien”.

Ainsi ils respectent d’une certaine manière la Loi du libre arbitre et de la capacité de faire son propre choix lorsqu’ils exposent clairement les choses les plus ignobles. (source MK)

Source(s):