Film | Ça s’est passé en plein jour

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur vk
Partager sur skype
Partager sur email

Un inspecteur tenace est lancé sur les traces d’un tueur de petites filles… Avec Heinz Rühmann et Michel Simon, un polar noir qui a inspiré à Friedrich Dürrenmatt un roman devenu fameux, “La promesse”.

Dans une forêt du canton de Berne, un colporteur découvre le corps d’une fillette. Il alerte la police, qui le tient très vite pour suspect. Incarcéré et interrogé, il se pend dans sa cellule. L’inspecteur Matthäi ne croit pas à sa culpabilité et redoute l’œuvre d’un tueur en série. Il imagine un singulier stratagème pour confondre ce dernier…

Du film au roman

Il faut redécouvrir ce film noir, qui a inspiré un roman policier devenu célèbre, La promesse, à Friedrich Dürrenmatt, l’un des coscénaristes. L’écrivain suisse choisira d’assombrir encore le récit pour détourner le destin de l’inspecteur Matthäi vers l’obsession et la folie.

On retrouve dans le long métrage de Ladislao Vajda la même maîtrise narrative doublée d’un regard critique sur les méthodes peu regardantes d’une police inconséquente.

Matthäi, incarné par l’un des acteurs allemands les plus fameux de son temps, réussira parce qu’il défie ses collègues et sa hiérarchie.

À noter la composition torturée de Michel Simon en victime sacrificielle. En 2001, Sean Penn réalisera une adaptation de La promesse avec Jack Nicholson, intitulé The Pledge.

 

Source : ARTE

Source(s):