Arrêter le trafic des êtres humains – Célhia de Lavarène | Radio des Nations Unies

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur vk
Partager sur skype
Partager sur email

Source :  S.T.O.P (Stop Human Trafficking of People)

Célhia de Lavarène est une journaliste de formation et travailleuse humanitaire par conviction. Pendant près de deux décennies, elle a couvert l’actualité des Nations Unies en tant que correspondante pour Jeune Afrique, et RFI (Radio France Internationale). Elle a effectué sept missions de l’ONU dans des endroits aussi divers que le Cambodge, l’Afrique du Sud, la Slavonie orientale, le Timor oriental, la Bosnie-Herzégovine et le Libéria.
Celhia a créé le Programme spécial des opérations de trafic, S.T.O.P. (Stop Trafficking Opération Program) selon son acronyme anglais, destiné à lutter contre le trafic des êtres humains aux fins sexuelles et a établi une unité de 250 policiers locaux et internationaux, qu’elle a dirigée pendant près de deux ans, jusqu’à ce que la mission de l’ONU prenne fin.
Plus de 3 000 victimes ont pu être identifiées, pour la plupart d’Europe orientale, et près de 300 d’entre elles ont pu être sauvées.

Au cours de ses missions, elle a ​pu constater que de nombreux casques bleus violaient des jeunes filles qu’ils étaient censés protéger. ​

A ce jour, l​e nom de ​Célhia de Lavarène ​figure sur une liste noire à l’ONU.

En revanche, aucune mesure punitive n’a été prise contre ​ceux qui ont commis ces exactions.

 

https://wanted-pedo.com/bis/l-onu-denombre-69-cas-d-abus-sexuels-commis-par-des-casques-bleus-en-2015/

https://wanted-pedo.com/bis/centrafrique-nouvelles-accusations-dabus-sexuels-contre-des-casques-bleus/

 

Source(s):