Bobigny | Quatre hommes jugés pour “proxénétisme aggravé” sur trois mineures

non

La maman découvre une annonce dans laquelle sa fille de 15 ans propose d’offrir son corps
Quatre jeunes hommes sont jugés, ce lundi 15 novembre, au tribunal de Bobigny pour “proxénétisme aggravé”. Ils sont soupçonnés d’avoir prostitué quatre jeunes filles, dont trois mineures.

Un mois d’enquête

Le 15 septembre dernier, une mère de famille inquiète pousse les portes du commissariat du Raincy en Seine-Saint-Denis.

Sa fille placée dans un foyer a fugué.

La maman vient de découvrir une annonce sur un site internet dans laquelle son ado propose d’offrir son corps pour des relations sexuelles.

Elle n’a que 15 ans.

Les policiers se lancent aussitôt à sa recherche et à la recherche de ses potentiels proxénètes.

Après un mois d’investigation, et plusieurs écoutes téléphoniques, ils interpellent le 18 octobre les quatre hommes soupçonnés d’avoir prostitué la victime.

Les enquêteurs découvrent également trois autres victimes, dont deux mineures.

Des chambres d’hôtel ou des appartements loués spécialement

Les jeunes filles ont été forcées, pendant plusieurs semaines, à réaliser des “passes” dans des chambres d’hôtel ou des appartements loués spécialement à travers la région, à Rosny-sous-Bois, Courbevoie, Athis-Mons et Nangis.

Les journées pouvaient rapporter jusqu’à 500 euros, la quasi-totalité de ces sommes finissant dans les poches des “patrons”. 

Les quatre hommes mis en cause, âgés de 19 et 20 ans et tous originaires de la Seine-Saint-Denis, ont reconnu en partie les faits durant leur garde à vue qui aura duré 96 heures.

Ils ont été placés en détention provisoire.

Ils risquent jusqu’à 10 ans de prison à leur procès.

Source(s):

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp